Le Volkswagen ID.4 2022 arrive cet été

Ça fait déjà un bail qu’on en parle, mais voilà, on en sait un peu plus à propos du tout premier véritable véhicule électrique de la marque allemande. Le Volkswagen ID.4 2022 va faire son entrée dans l’arène locale à la fin de l’été, l’utilitaire aux dimensions similaires à celle d’un Tiguan européen (ce modèle a un empattement plus court que le nôtre) qui sera tout d’abord offert en version à roues arrière motrices. N’ayez crainte, Volkswagen a pensé aux conducteurs canadiens, car une livrée à quatre roues motrices sera dévoilée plus tard en 2021.

Le Volkswagen ID.4 doté d’un seul moteur synchrone arrière à aimant permanent d’une puissance de 201 chevaux et 229 lb-pi de couple sera épaulé par un bloc de batterie d’une capacité de 82 kWh. Cette configuration va donner au VUS une autonomie de 400 km selon les estimations de l’EPA américain. La livrée à deux moteurs devrait livrer 300 chevaux lorsqu’elle arrivera sur le marché.

L’ID.4 nécessite environ sept heures pour retrouver sa pleine charge, et ce, en étant branché à une borne de niveau 2. En revanche, une borne de recharge rapide (avec une charge de 125 kW) permet à la batterie de passer de 5 à 80 % de sa charge en environ 38 minutes.

Basé sur la plateforme MEB, l’ID.4 loge sa batterie composée de 288 cellules à poche insérées dans 12 modules sous le véhicule… pour garder le centre de gravité bas bien entendu! De plus, le fait que la batterie soit installée dans une structure légère en aluminium boulonnée au cadre du véhicule se veut bénéfique pour la rigidité du véhicule.

La suspension est de type multibras à l’arrière et avec jambes de force avec bras de suspension inférieurs, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques à l’avant. Quant au système de freinage, l’ID.4 laisse tomber les disques à l’arrière au profit de bons vieux tambours, le constructeur qui explique ce choix à cause du freinage régénératif qui ne sollicite pas autant les freins. Les freins à tambour sont plus efficaces après de longues périodes de non-utilisation intensive, aux dires de la marque.



Le design du multisegment électrique n’a pas changé, mais on connaît désormais le nom de l’ensemble optionnel qui illumine l’écusson et la calandre à l’avant du véhicule, ce dernier qui s’appelle Statement et qui ajoute 8 000 $ à la facture. En sélectionnant cet ensemble, le toit panoramique fixe, des phares à projection à DEL, des rétroviseurs rabattables, des jantes de 20 pouces, un toit noir, sans oublier les longerons de toit et les ornements de pare-chocs argentés viennent s’ajouter à la liste d’équipement du VUS.

Si l’ID.4 est plus petit que le Tiguan actuel, son habitacle se reprend de belle manière, car le volume intérieur se compare au VUS compact de la marque, malgré quelques litres en moins. En bon véhicule électrique et futuriste, l’ID.4 a droit à une planche de bord dotée de deux écrans, un petit derrière le volant et un plus large – et tactile – au centre. Le levier de vitesses a quant à lui été remplacé par un interrupteur à bascule à droite de l’écran derrière le volant. Notez que l’écran central de 10 pouces est élargi à 12 pouces avec l’ensemble Statement et ce dernier offre même la possibilité de naviguer à travers les multiples applications grâce aux mouvements des mains, sans même toucher à l’écran.

Volkswagen Canada a également dévoilé le prix d’entrée de 44 995 $ pour l’ID.4 Pro à roues motrices arrière (qui arrivera à la fin de l’été au Québec et en Colombie-Britannique en premier), avant les incitatifs financiers des deux paliers de gouvernements. L’ID.4 Pro à traction intégrale sera quant à lui disponible à partir de 49 995 $, mais il faudra attendre plus tard en 2021 avant de pouvoir mettre la main dessus.

Et la bonne nouvelle, c'est qu'il sera éligible aux incitatifs gouvernementaux! 2021-04-07 12:00:00