La vision électrique de Lexus s'appelle LF-Z

De nos jours, il ne se passe plus une seule journée sans qu’une nouvelle sur l’automobile électrique fasse la manchette. La plupart des grands constructeurs ont déjà leurs plans en ci a trait à l’avenir électrique ou, du moins, comptent déjà un ou deux véhicules électriques au sein de leur alignement. Néanmoins, certains traînent de la patte, comme on dit en bon Québécois!

C’est le cas de Lexus qui n’a qu’un seul modèle propulsé par la technologie électrique, mais ce dernier, le Lexus UX 300e, n’est pas disponible chez nous. Certes, la division luxueuse peut se targuer d’offrir beaucoup de modèles hybrides au sein de son alignement, mais pour la propulsion électrique, Lexus a du rattrapage à faire.

Or, tout ceci est appelé à changer puisque Lexus vient de dévoiler son prototype LF-Z Électrifié qui se veut un avant-goût de la stratégie électrique de Lexus qui devrait atterrir sur nos routes d’ici 2025. En effet, Lexus a comme objectif de lancer 20 nouveaux modèles, dont plus de la moitié seront purement électriques, hybrides ou hybrides rechargeables.

Comme son nom l’indique, le prototype LF-Z Électrifié fait appel à un bloc de batteries (logé dans le plancher) et au système DIRECT4 qui contrôle les quatre roues du véhicule. Et comme le répètent les stratèges de la marque depuis que le système fait partie du vocabulaire de Lexus, ce système profite de la réponse immédiate d’un moteur électrique pour contrôler la motricité de chaque roue du véhicule.

Ce qui est clair avec ce véhicule concept, c’est qu’il montre la direction qu’entend prendre le département de design dans les années à venir. On remarque à l’avant par exemple une évolution de la calandre en forme de sablier, celle-ci qui ne comporte pas de grillage puisque la mécanique électrique logée derrière n’a pas besoin d’être gavée en oxygène pour mieux performer. Les blocs optiques sont eux aussi inspirés de ce qui existe déjà chez Lexus.

De profil, ce multisegment a plus de points en commun avec une authentique voiture sport, à l’exception de la garde au sol. La silhouette du toit est très aérodynamique. Quant à l’arrière, il se distingue des modèles Lexus actuels par ce feu de position qui traverse le véhicule de gauche à droite.

À l’intérieur, les amateurs de produits Tesla seront peut-être choqués en apercevant le volant rectangulaire, inspiré de celui dévoilé à bord des nouveaux modèles (Model S et Model X) du constructeur californien. Bien entendu, il s’agit ici d’un concept, ce qui explique pourquoi l’habitacle du véhicule est si futuriste.

Pour l’instant, cette première incursion de Lexus dans le monde électrique n’en dit pas trop sur les modèles de production à prévoir d’ici quelques années. En revanche, le constructeur nippon s’est donné comme objectif d’offrir des livrées électrifiées de tous ses véhicules d’ici 2025 et souhaite que les ventes de véhicules électriques dépassent celles des véhicules à essence avant 2025.

Le concept LF-Z montre l'avenir du design Lexus. 2021-03-30 18:33:15