Une première refonte pour le Mitsubishi Eclipse Cross 2022

Apparu en 2018 chez nous, l’intrigant Mitsubishi Eclipse Cross était dû pour du changement. Le constructeur aux trois diamants a donc procédé à ces modifications d’usage, le multisegment qui vient de recevoir sa première refonte de mi-parcours officielle. L’Eclipse Cross remodelé s’inscrit à l’année-modèle 2022, ce qui veut dire que les premiers exemplaires sont attendus au cours du premier trimestre de 2021.

Au premier coup d’œil, on remarque tout d’abord le design moins chargé de la portion arrière, cette double lunette arrière traversée par cette bande lumineuse qui n’est plus au programme dorénavant. En effet, les designers de la marque y sont allés de feux de position plus conventionnels à cet endroit. À l’avant, en revanche, la calandre à deux bandes est remplacée par une à trois branches, tandis que les blocs optiques positionnés plus bas changent carrément de forme. Mentionnons aussi la nouvelle signature des jantes de 18 pouces, ainsi que le dessin plus agressif des bas de caisse. Les feux de jour aux DEL à l’avant sont aussi redessinés.

Refonte oblige, l’habitacle est également révisé quelque peu, à commencer par ces sièges en cuir gris pâle et ces garnitures de portières agencées aux nouvelles couleurs. L’écran central d’une largeur de huit pouces est également nouveau pour 2022, ce dernier qui est plus proche des passagers de la première rangée, contrairement au modèle actuel qui nécessite de naviguer à travers les menus via ce petit pavé tactile ajouté à la dernière minute. Cette fois-ci, l’expérience multimédia risque d’être plus conviviale grâce à cet écran tactile plus « traditionnel ». D’ailleurs, le retrait de ce fameux pavé tactile donne plus d’espace au niveau de la console centrale.

Bien que le constructeur ait annoncé l’arrivée d’une livrée hybride rechargeable ailleurs dans le monde, celle-ci ne viendra pas au Canada, Mitsubishi qui préfère miser sur l’Outlander PHEV pour le moment. C’est donc de dire que le moteur 4-cylindres turbo de 1,5-litre de cylindrée à injection directe est de retour inchangée. Il ne s’agit pas d’une vraiment d’une erreur ici, puisque le petit moteur a fait ses débuts en 2018 à bord de l’utilitaire urbain et sa conception est moderne. La boîte de vitesses à variation continue (CVT) est aussi de retour avec ses huit rapports « programmés », tout comme le rouage intégral S-AWC.

L’aile canadienne va vraisemblablement dévoiler les prix de la nouvelle mouture un peu avant leur arrivée l’an prochain.

Tristement, la nouvelle livrée hybride rechargeable ne viendra pas au Canada. 2020-10-15 21:00:00