La Ford GT Mk II voit le jour à Goodwood

La Ford GT est déjà une rareté sur roues. L’exotique voiture américaine assemblée au Canada n’a pas grand-chose en commun avec les autres véhicules de la marque, à l’exception de l’écusson, et c’est tant mieux ainsi!

Or, le constructeur de Dearborn vient d’ajouter un peu d’huile sur le feu en cette première journée du Festival de la Vitesse à Goodwood en Angleterre, avec une Ford GT Mk II limitée à une utilisation en circuit fermée. Et puisque cette nouvelle création s’adresse à une richissime clientèle, les ingénieurs affectés à ce projet n’ont même pas tenu compte des règles imposées par les multiples championnats de course à travers le monde. Autrement dit, cette Ford GT Mk II n’est qu’un simple jouet pour amateurs de conduite extrême.

D’ailleurs, si la voiture vous intéresse, il faudra faire vite, car Ford limite l’accès à cette livrée à seulement 45 copies, à un prix de départ de 1,2 million de dollars américains. Cette version spéciale de la Ford GT profite encore du V6 Ecoboost biturbo de 3,5-litres, mais ce dernier est gonflé à 700 chevaux, un bon d’un peu plus de 50 chevaux face à la livrée de rue. D’ailleurs, cette GT Mk II développe environ 200 chevaux additionnels par rapport à la version de course qui est, au risque de me répéter, assujettie à des règles très strictes, selon le championnat. Notez également que la boîte à double embrayage à sept rapports a elle aussi bénéficié de modifications pour une utilisation sur piste.

À l’extérieur, on remarque bien sûr l’énorme aileron en deux pièces qui donne encore plus d’appui que la Ford GT de course. L’aileron avant ainsi que le diffuseur arrière sont également de nouvelle facture, tandis que les ailes sont dotées de persiennes et d’ailettes pour contrebalancer l’Appui additionnel à l’arrière. Le constructeur affirme que le nouvel aérodynamisme de la voiture ajoute 400 % (!) plus d’appui que la Ford GT légale pour la route. De plus, Ford a retravaillé la suspension, en plus d’ajouter un train de pneus Michelin Pilot Sport, ce qui permettrait à la voiture d’atteindre 2G d’adhérence latérale. Et ce n’est pas tout, puisque le poids de la voiture a perdu 90 kg au passage grâce notamment à l’absence du système d’ajustement de la hauteur et de modes de conduite.

C’est la firme ontarienne Multimatic qui s’occupera de la commercialisation de cette Mk II.

Malheureusement, la production est limitée à 45 exemplaires. 2019-07-04 17:51:11