Volkswagen dévoile deux concepts de performance à Wörthersee

Comme c’est la coutume chaque année depuis au moins une décennie, le constructeur Volkswagen confie à une poignée d’apprentis (appelés à travailler au sein de la marque lorsque leur formation sera complétée) lors de ce Festival GTI, mieux connu sous l’appellation Wörtherseetreffen. Cette réunion informelle réunit des milliers d’amateurs de voitures modifiés dans un petit village autrichien aux abords du Lac Wörther, et ce, depuis 38 ans déjà.

Les apprentis Volkswagen ont donc le mandat d’élaborer des prototypes hauts en couleur pour apprendre, dans un premier temps, mais aussi pour impressionner les mordus réunis pendant ce long weekend de la fête des Pères de ce côté-ci de l’Atlantique.

La première voiture dévoilée s’appelle GTI Aurora et se veut le fruit de l’équipe de l’usine de Wolfsburg. Cette Golf GTI à deux portières s’habille désormais de la célèbre couleur gris Nardo, en plus de ces bandes de couleur vert menthe, sans oublier quelques autres détails peints en noir. Tout ceci aurait été peint à la main. La sportive a perdu sa banquette arrière au profit d’une cage de sécurité, tandis que le coffre est désormais agrémenté d’un module holographique… pour impressionner la galerie bien sûr!

Sous le capot, la Golf GTI Aurora grimpe en puissance, le moteur 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée qui livre désormais la bagatelle de 375 chevaux, la boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports qui est l’unité retenue dans ce cas-ci.

L’autre Golf modifiée par une autre équipe d’apprentis, celle de l’usine de Zwickau, s’est plutôt attardée à une Golf Estate R, la SportWagen la plus épicée du continent européen. Baptisée Golf Estate R 4Motion FighterR, cette familiale conserve bien entendu les qualités de la Golf R – avec plus d’espace à bord bien entendu –, mais la mécanique 4-cylindres turbo passe à 395 chevaux, près de 100 chevaux additionnels par rapport au modèle d’origine.

La voiture a également été élargie de 1,2 pouce de part et d’autre, de jantes surdimensionnées, sans oublier les lumières ajoutées sur le toit et au sein de la grille de calandre. La raison est fort simple : la familiale va servir de voiture de tête à plusieurs événements de sport motorisé au Sachsenring.

Il s’agit sans aucun doute des derniers prototypes développés par les apprentis sur cette plateforme de la Golf de septième génération, la huitième du nom qui est attendue quelque part  à l’automne prochain.

Les apprentis du groupe Volkswagen démontre une fois de plus leur savoir-faire à Wörthersee, en Autriche. 2019-06-03 21:15:33