Ford Explorer 2020 : plus léger, plus puissant, plus varié

Même si le Salon de Détroit ouvre ses portes la semaine prochaine, Ford ne pouvait plus attendre. La division de Dearborn vient de lever le voile sur sa plus récente génération de l’Explorer, le nouveau VUS étant attendu à l’automne prochain en tant que modèle 2020.

Au premier coup d’œil, le nouveau représentant de l’ovale bleu dans la catégorie des multisegments à trois rangées de sièges adopte une silhouette évolutive, car les principaux attributs du modèle sortant demeurent en place, comme le large pilier C ou l’imposant bouclier.

Toutefois, le modèle 2020 change complètement de plateforme, celle-ci qui adopte une architecture à roues arrière motrices. Autrement dit, la conduite de l’Explorer devrait être un peu plus inspirante lorsqu’il arrivera sur nos routes. L’aile canadienne s’inspire du nouveau Ford Ranger pour notre marché, puisque toutes les livrées au nord du 49e parallèle seront équipées du système 4x4 intelligent, contrairement à nos voisins américains qui pourront aussi opter pour un Explorer à deux roues motrices.

Sous le capot, le moteur d’entrée de gamme est un 4-cylindres Ecoboost de 2,3-litres livrant 300 chevaux de puissance et 310 lb-pi de couple. Pour le moment, l’autre option est le V6 Ecoboost biturbo de 3,0-litres, ce 6-cylindres qui livre plutôt 365 chevaux et 380 lb-pi (avec une essence à indice d’octane de 93). Les deux engins sont accouplés à la boîte automatique à dix rapports utilisée à toutes les sauces chez Ford et Lincoln depuis un petit moment déjà.

Le système 4x4 intelligent, quant à lui, peut déconnecter l’essieu avant lorsque les conditions routières le permettent, une solution de plus en plus répandue dans l’industrie pour sauver à la pompe.

Grâce à cette architecture modernisée et des mécaniques renouvelées, le Ford Explorer 2020 est capable de remorquer encore plus, la capacité ayant passé à 2 540 kg dans le cas du modèle à moteur V6, et à 2 404 kg dans le cas du 4-cylindres, des gains respectifs de 272 et 1 043 kg.

Évidemment, Ford poursuit sa campagne pour une connectivité accrue à bord, avec l’accès sans fil 4G LTE pour 10 appareils et ce nouvel écran tactile central (dans les versions plus cossues) qui prend la forme d’une tablette intelligente de 10,1 pouces de largeur.

Lorsqu’il arrivera en concession à l’automne, le Ford Explorer sera disponible en livrée de base, XLT, Limited, Limited hybride, ST et Platinum. Au sujet de cette version hybride, il y a fort à parier que le groupe motopropulseur va s’inspirer de celui qui sera implanté à bord de l’Explorer de police dévoilé il y a quelques jours à peine, tandis que l’édition ST devrait franchir le cap des 400 chevaux grâce à une reprogrammation du V6 biturbo de 3,0-litres. On devrait en apprendre plus au cours de l’année.

On en sait un peu plus sur la sixième génération du Ford Explorer 2020. 2019-01-10 02:00:17