Le Kia Soul 2020 dévoilé en trois saveurs à Los Angeles

S’il y a un véhicule qui a propulsé la marque coréenne il y a près d’une décennie déjà, c’est bien le Kia Soul. Au Salon de Los Angeles, le constructeur coréen a décidé de dévoiler la troisième génération du sympathique cube urbain, en trois saveurs puisque l’édition GT-Line, la X-Line et le modèle Électrique ont tous fait leur entrée sur la scène du kiosque de Kia au salon.

Le design « carré au possible » est toujours au programme, mais présente tout de même quelques changements au niveau de la caisse, à commencer par ce « toit flottant » délimité par ce panneau en plastique qui prolonge la fenestration qui se termine en pointe. Si la silhouette de profil demeure familière, la portion avant adopte une signature qui diffère des modèles antérieurs, les feux de jours aux DEL qui prennent la place des phares, ceux-ci étant repositionnés plus bas, comme pour le Hyundai Kona. D’ailleurs, le nouveau Soul repose sur la plateforme de cet autre multisegment.

L’édition GT-Line est définitivement la plus sportive du lot avec son bouclier plus agressif, son pot d’échappement central et ses jantes surdimensionnées de 18 pouces. Le niveau de finition X-Line adopte une ambiance plus « robuste » avec ses bas de caisse et ses contours d’ailes en plastique noir. Contrairement à ce qui avait été lancé sur le web, cette variante n’est pas munie d’une traction intégrale. Quant au Soul EV, il reprend là où l’ancien a laissé. Son bouclier dissimule encore cette trappe où le câble de recharge, tandis que les jantes sont exclusives au modèle électrique.

Mécaniquement, vient avec un 4-cylindres atmosphérique de 147 chevaux et 132 lb-pi, ce moulin pouvant être accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports ou une tout nouvelle boîte à variation continue.

Le modèle GT-Line est plutôt équipé du 4-cylindres turbo de 1,6-litre de cylindrée, avec une puissance de 201 chevaux et un couple optimal de 195 lb-pi. Dans ce cas-ci, le modèle le plus sportif sera uniquement disponible avec une boîte à double embrayage à sept rapports.

Finalement, l’édition électrique gagne beaucoup en puissance, avec 201 chevaux (comparé aux 109 ch de la première génération) et un couple électrisant de 295 lb-pi. La batterie de 64 kWh va certainement aider à doubler ou presque l’autonomie entre les recharges. Pour l’instant, Kia demeure muet sur ce détail, mais il est clair que le nouveau Soul EV est en tout point supérieur à l’ancien.

 

 

Le nouveau Kia Soul 2020 est nouveau à tous les points de vue 2018-11-29 01:02:27