Une approche sérieuse
POSITIFS
  • Silence de roulement
  • Bonne réserve de puissance
  • Équipement de série très complet
NÉGATIFS
  • Réputation à bâtir
  • Les portes arrière n’ouvrent pas très grand

Lorsque vous présentez un nouveau véhicule dans une arène aussi compétitive que les VUS de luxe d’entrée de gamme où des modèles comme l’Acura RDX, l’Audi Q5, le BMW X3 et le Mercedes GLC se font la lutte, la marge d’erreur est inexistante. Genesis arrive toutefois avec un nouveau joueur qui risque de donner quelques sueurs froides aux concurrents.

Design : 9,0/10

Toutes les histoires d’amour commencent par un coup de foudre et le Genesis GV70 2022 fait tourner les têtes partout où il passe. Bien que ce dernier partage un lien de parenté avec le plus grand GV80, ses proportions plus ramassées, son style plus distinctif (surtout dans les modèles haut de gamme) lui confère une personnalité de membre de bonne famille. Sa ligne de toit fuyante lui donne des airs de voiture familiale. Il est à la fois discret et unique dans son approche. Il possède ce style assumé des gens qui sont en plein contrôle de la situation. Les quadruples phares à DEL (une première dans ce segment) sont disposés en deux traits horizontaux et donne une signature unique au GV70. De plus, les plaques de protection sous les pare-chocs ont été élargies afin de déborder sur les flancs du véhicule, renforçant ainsi l’image sportive.

Sécurité : 9,0/10

Qui dit véhicule de luxe dit sécurité élevée. Le GV70 rassemble une foule de nouvelles technologies visant à protéger les passagers. Parmi celles-ci, on retrouve l’assistance à la conduite sur autoroute qui peut même changer de voie toute seule. Vous avez aussi l’assistance de limitation de vitesse intelligente (ISLA) qui reconnaît les limites de vitesse locale, le régulateur de vitesse intelligent, l’assistance à l’évitement de collision frontale et dans les angles morts, l’alerte de baisse d’attention du conducteur (DAW) et le GV70 est le premier véhicule à être doté de la technologie d’alerte avancée d’occupant arrière (ROA) basée sur un radar, une approche beaucoup plus sophistiquée que les capteurs à ultrasons traditionnels. Le système utilise des capteurs radars montés à l’intérieur du véhicule afin de détecter la présence de passagers sur le siège arrière et d’alerter le conducteur en plusieurs phases, le cas échéant. Les capteurs radars du GV70 sont non seulement en mesure de détecter la présence de passagers à l’arrière lorsqu’ils bougent, mais de détecter également les petits mouvements respiratoires près de la poitrine, permettant au GV70 d’alerter le conducteur si un enfant ou un bambin endormi est laissé dans son siège.

Habitabilité : 8,0/10

Deux choses que l’on remarque tout de suite en prenant place à bord : l’espace est généreux et la hauteur d’assise peu élevée. Il est donc facile d’entrer et sortir du véhicule. L’espace cargo est de 819 litres derrière la deuxième rangée de sièges et de 1 610 litres en rabattant les sièges à plat. Les passagers à l’arrière jouissent d’un bon espace pour les jambes. Grâce au toit assez haut vous avez un volume habitable qui se trouve parmi les meilleurs du segment.

Convivialité : 7,5/10

Le GV70 est flanqué d’un écran tactile central de 14,5 pouces au sommet du tableau de bord, et d’un écran d’instrumentation de 12,3 pouces derrière le volant sur les modèles 3.5T. L’écran tactile le plus grand est contrôlé par une molette et est facile à comprendre. Par contre, les changements de rapports se font avec une autre mollette et il y a souvent confusion entre ces deux molettes qui sont juxtaposées. Comme dans d’autres modèles Genesis, la navigation dans le menu d’infodivertissement est parfois déroutante et demande quelques jours avant de comprendre. Quant à l’écran optionnel de 12,3 pouces situé devant le conducteur, il comprend des jauges entièrement numériques qui changent de couleur et de style en fonction du mode de conduite choisi. En rouge pour le mode Sport, apaisant et réservé pour le mode Eco, etc. L’écran a également un aspect tridimensionnel qui apporte une réelle profondeur aux jauges et autres icônes. L’afficheur tête haute est bien conçu et très peu distrayant.

Confort : 8/10

L’habitacle est à la fois épuré et luxueux avec des accents sportifs. Genesis dit s’inspirer de l’aérodynamisme des ailes d’avion, la planche qui est rehaussée par la richesse de ses éléments elliptiques tout à fait uniques, ce qui est le thème principal de son habitacle. Un nouveau type d’éclairage d’ambiance témoigne du caractère unique du GV70 mettant l’accent sur le design intérieur dans son ensemble. Notre modèle à l’essai était une version Sport 3,5-litres avec tout l’équipement disponible au sein du catalogue. C’est aussi la version la plus confortable avec des sièges bien rembourrés, chauffants et ventilés à l’avant et chauffants à l’arrière. Le silence de roulement est parmi les meilleurs de cette catégorie, un indice important pour le confort des passagers.

Agrément de conduite : 8,5/10

Vous avez un sentiment haut de gamme derrière le volant. Il existe pas moins de huit modes de conduite sur notre modèle d’essai. Vous avez cinq modes pour la route (Eco, Confort, Sport, Sport+ et Individuel) et trois modes (Neige, Boue et Sable) si vous posez les roues ailleurs que sur le bitume. Les différents paramètres de conduite changent avec chaque mode et derrière le volant, vous percevez une réelle différence. Par exemple en mode Sport, le moteur maintient un régime élevé plus longtemps, la direction devient plus nerveuse et la suspension plus ferme. Le mode Sport+ donne plus de latitude au conducteur et les aides à la conduite interviennent plus tard. Le moteur 6-cylindres n’est pas à la hauteur des modèles plus extrêmes des VUS allemands, mais il se tire très bien d’affaire. Ce qu’il faut retenir, c’est le calme et le contrôle que l’on garde au volant, peu importe le régime. Le GV70 demeure en contrôle et ne se laisse pas dépasser par les événements. Un sentiment de sécurité rassurant au volant.

Puissance : 8.0/10

Sous le capot, ce sont mêmes mécaniques que dans le GV80 qui sont boulonnées. Les modèles d’entrée de gamme viennent avec un 4-cylindres 2,5-litres turbo de 300 chevaux alors que le V6 de 3,5-litres turbo en offre 375. Tous les modèles vendus au Canada viennent d’office avec le rouage intégral. L’ensemble Sport est également doté du mode Sport+ supplémentaire. La seule boîte offerte est une automatique à huit rapports. Notre modèle à l’essai offrait aussi le groupe Sport (en option) qui offre des garnitures noires, des chromes foncés tridimensionnels mettant en valeur sa calandre, un design exclusif des parechocs, de larges embouts d’échappement circulaires, un diffuseur de couleur de la carrosserie, en plus de jantes exclusives. Le design intérieur du GV70 Sport met également en valeur les éléments dynamiques grâce à des couleurs intérieures uniques, un volant distinctif et des éléments en fibre de carbone (de la vraie fibre de carbone) sur la console et dans les portières. Il faut retenir que la puissance est très linéaire et que vous n’êtes pas dans un sous-produit avec le 4-cylindres qui se tire très bien d’affaire malgré tout.

Économie de carburant : 7,5/10

Genesis livre la puissance avec la bonne vieille méthode des moteurs turbo. Pas d’hybridation douce, pas de piles électriques pour venir à la rescousse. Vous avez l’avantage d’une puissance pure et bien nourrie. L’envers de la médaille est que votre consommation n’est pas aussi bonne que chez la concurrence. Le moteur 4-cylindres se compare assez bien aux modèles concurrents avec une moyenne qui tourne autour des 10 litres au 100 km si vous êtes assez conservateur au volant. Vous serez plus près de 12 avec le V6.

Caractéristiques : 9.0/10

Comme tous les produits Genesis, l’équipement est plus complet et sans option. Notre modèle 3,5 Sport Plus contient toutes les aides à la conduite que l’on retrouve chez la concurrence, mais aucune de ces aides ne figure sur une liste d’options. Vous avez par exemple l’assistance à la conduite sur autoroute II (HDA II) qui aide les conducteurs sur les autoroutes ou les voies d’accès, en contrôlant le volant pour les aider à changer de voie une fois qu’ils ont activé leur clignotant, et en répondant activement aux coupures à courte distance dans les cas d’embouteillages lorsque les véhicules se déplacent à faible vitesse. Vous n’avez pas non plus à débourser un supplément pour un chargeur sans fil ou une prise USB rapide, Genesis y a déjà pensé.

Valeur : 9/10

Considérant la fourchette de prix qui oscille entre environ 45 000 $ à un peu plus de 75 000 $, ce nouveau modèle Genesis offre une excellente valeur. C’est d’ailleurs cette approche qui est préconisée par les constructeurs coréens depuis quelques années. Ils n’offrent plus un produit qui est nécessairement meilleur marché. Ils vont plutôt offrir un produit avec plus d’équipements pour le même prix que la concurrence. Une stratégie qui fonctionne particulièrement au Québec où ce sont les modèles haut de gamme qui attirent le plus grand nombre d’acheteurs.

Conclusion

Pour une première incursion dans ce segment, Genesis a fait du très beau travail. Elles attirent les regards et sa qualité générale de fabrication, ses nombreuses caractéristiques et un prix compétitif à faire réfléchir nombre d’acheteurs. Les autres joueurs du segment devront regarder par-dessus leurs épaules, il y a un nouveau joueur qui vient de se joindre au groupe et il risque de faire parler de lui.

Les concurrents

Caractéristiques

Cylindrée 3,5L   Modèle à l'essai Genesis GV70 3,5 T Sport Plus 2022
Nb. de cylindres V6   Prix de base 75 500 $
Puissance 375 ch   Taxe climatiseur 100 $
Couple 391 lb-pi   Frais transport et préparation Inclus
Consommation de carburant 12,9 / 10,0 / 11,6 L/100 km ville/route/comb   Prix tel qu’essayé 75 600 $
Volume de chargement 819 / 1 610 L sièges rabattus  
Équipement en option
Aucune