Quelque chose de bien
POSITIFS
  • Agrément de conduite
  • Économie de carburant
  • Voiture confortable
NÉGATIFS
  • Design polarisant
  • Système de divertissement à revoir
  • À quand une version Prime (hybride rechargeable)?

Toyota Camry Hybride XSE 2021 : essai routier

Relancée sous cette forme plus agressive en 2018 – au niveau du design surtout –, la Toyota Camry en a surpris plus d’un lors de cette refonte de mi-parcours. La berline intermédiaire qui était encore considérée comme l’une des options les plus sages de son segment à ce moment bien précis a pu bénéficier d’une injection d’adrénaline, une dose suffisante pour qu’on enlève l’étiquette « beige » à ce choix sensé et recommandé par la presse automobile depuis la nuit des temps… ou presque!

Design : 7/10

Il faut l’avouer, l’ensemble XSE – une nouveauté pour 2021 – camoufle quelque peu le penchant écolo de la Camry Hybride. Avec son bouclier aussi chargé que les autres livrées XSE, la Camry assistée par la technologie hybride ne donne presque pas d’indice aux passants sur sa vocation frugale. Seuls quelques écussons viennent vendre la mèche. Face à certaines des rivales plus récentes de la catégorie, la Toyota Camry Hybride XSE 2021 n’a pas le panache d’une Mazda6 ou l’originalité d’une Kia K5, voire même de la Hyundai Sonata, mais bon, gageons que l’acheteur de Camry Hybride ne place probablement pas le critère design au sommet de sa liste. En revanche, la berline est très bien assemblée et ça paraît à l’extérieur.

Sécurité : 9/10

À ce niveau, la Camry Hybride XSE 2021 vient déjà d’office avec un arsenal de dispositifs de sécurité regroupé sous l’acronyme TSS 2.5+ (ou Toyota Safety Sense) qui comprend l’assistance aux intersections, un système conçu pour détecter les véhicules arrivant en sens inverse ou les piétons traversant au moment de tourner à gauche. Le système d’assistance d’urgence à la direction permet également de stabiliser les manœuvres d’urgence du conducteur dans sa voie pour éviter un piéton, un cycliste ou un véhicule. Il comprend également le système d’alerte de sortie de voie avec assistance à la direction et détection des bords de la route, les phares de route automatiques, le système précollision avec détection des piétons et des cyclistes, le système d’aide au maintien dans la voie et le régulateur de vitesse dynamique à radar. Finalement, le système de sécurité Star de Toyota, une caméra de recul et 10 coussins gonflables ferment la marche.

Puissance : 8/10

S’il y a un aspect que la Camry Hybride a corrigé depuis 2018, c’est la vivacité de son groupe motopropulseur. Oui, il y a toujours une boîte CVT qui travaille avec les deux moteurs (un 4-cylindres de 2,5-litres et un moteur électrique), mais les réactions aux pressions du pied droit sont franchement moins pénibles que par le passé. De plus, grâce à une puissance totale de 208 chevaux, elle se glisse devant la version de base qui doit composer avec deux chevaux (!) en moins. L’édition TRD à moteur V6 remporte bien entendu la palme avec ses 301 chevaux. Mais, règle générale, la puissance et le rendement du groupe motopropulseur hybride sont amplement suffisants pour mouvoir cette berline confortable et sans histoire.



Agrément de conduite : 8/10

Une Toyota Camry Hybride peut-elle faire sourire son conducteur à l’occasion? La réponse est oui, et je ne dis pas ça à cause du bouton SPORT logé non loin du levier de la boîte de vitesses. D’ailleurs, les modes de conduite ne sont pas en cause ici, et ce, même s’ils modifient quelque peu les réactions de la mécanique. Non, c’est plutôt l’ajout de cette suspension à calibrage sport (exclusives à la XSE) qui change la donne dans ce cas-ci. Évidemment, on ne parle pas d’une suspension aussi rigide qu’une voiture de piste, mais la fermeté additionnelle est tout à fait bienvenue à bord d’une Camry. La connexion avec le bitume est certainement plus directe, idem pour la direction. On aura tout vu… une Camry amusante à conduire!

Confort : 8/10

La bonne nouvelle, c’est que cette suspension sport n’a aucune incidence sur le confort général de la Camry. L’insonorisation est celle d’une berline intermédiaire (donc très bonne), tandis que les sièges sont assez moelleux. Par contre, les sièges de la première rangée mériteraient un ajustement de l’assise vers l’avant… pour les plus grands d’entre nous. Mais règle générale, la Camry n’a pas perdu de sa superbe à ce chapitre.

Convivialité : 8/10

En bonne Toyota, la Camry Hybride propose des commandes simples aux passagers de la première rangée, malgré cet arrangement triangulaire sous l’écran tactile. La grande nouveauté de 2021 se trouve en plein centre, l’écran tactile de neuf pouces qui superpose les buses de ventilation centrales. L’an dernier, l’écran était logé à l’intérieur de la planche de bord; cette année, il se détache un brin… une tendance étendue à la majorité de l’industrie.

Le hic, c’est que le système de divertissement de Toyota semble avoir été conçu en 2008. Les graphiques ne sont vraiment pas aussi attrayants que les références de l’industrie qui proviennent principalement de Détroit. Toyota peut faire mieux en ce sens. D’ailleurs, les plus récents véhicules Lexus ont corrigé le tir un tantinet, alors pourquoi pas Toyota?

Habitabilité : 8,5/10

Difficile de prendre en défaut la Camry 2021. L’espace intérieur ne pose vraiment pas problème, que ce soit à l’avant ou à l’arrière. De plus, grâce à des portières dotées d’un angle d’ouverture très généreux, l’accès à bord est un charme. Même le coffre en donne juste assez pour que l’acheteur traditionnel tourne le dos une fois de plus au mouvement utilitaire.

Économie de carburant : 8,5/10

Le sort a voulu que je prenne mes photos de l’habitacle après une virée un brin dynamique. Résultat : la cote de consommation moyenne affichait 6,8 L/100 km, soit 1,7 L de plus que la moyenne prévue par l’EnerGuide canadien. L’abus du mode SPORT et ma curiosité à retrouver les accélérations tout de même intéressantes pour une hybride n’ont pas aidé après ces quelques kilomètres de conduite plus sportive. Néanmoins, cette moyenne officielle de 5,1 L/100 km est difficile à maintenir, surtout en hiver avec les systèmes de chauffage en fonction. Pour ma part, ma moyenne a plutôt été de 6,4 L/100 km au bout du compte, une statistique tout à fait noble pour une berline de ce calibre.

Caractéristiques : 8,5/10

Hyper bien équipée, cette livrée XSE ne manque de rien ou presque, l’équipement qui est très complet. L’affichage tête haute est malheureusement réservé à la livrée XLE, tandis que des sièges chauffants seraient bienvenus à la deuxième rangée, mais bon, les passagers de la première rangée y ont droit eux. Il manque aussi la chaîne audio haut de gamme de la Camry XLE et les sièges ventilés sont aussi absents des gadgets inclus à bord de cette version XSE.

Valeur : 8,5/10

De nos jours, la mode est aux utilitaires. Mais, il existe encore un marché pour les acheteurs de berlines et la Camry Hybride est sans surprise un achat réfléchi. La valeur de revente de cette icône du segment intermédiaire n’est plus à refaire, tandis que la consommation de carburant exemplaire est définitivement à considérer en cette ère où l’électrification fait la manchette à chaque jour qui passe.

À 37 390 $, la Camry Hybride XSE ajoute un peu de piquant à une berline qui passerait franchement inaperçue dans la circulation lourde. Mais, ce que je trouve intéressant, c’est qu’il n’est pas nécessaire de cocher l’ensemble XSE pour profiter de la technologie hybride. À 33 000 $ et des poussières, une Camry Hybride LE fait aussi bien à la pompe sans le côté excentrique de la XSE.

Conclusion

N’allez surtout pas croire qu’une Camry Hybride a les mêmes attributs qu’une BMW Série 3. Les ingénieurs de Toyota ont envoyé la berline intermédiaire au gym, mais ils n’en ont pas fait un coureur du 100 mètres pour autant. Davantage une marathonienne, la Camry Hybride XSE démontre qu’il est possible de concocter quelque chose de bien, et ce, malgré la présence d’une boîte CVT.

Quelque chose de bien 2021-04-08 06:30:00

Les concurrents

Caractéristiques

Cylindrée 2,5L   Modèle à l'essai Toyota Camry Hybride XSE 2021
Nb. de cylindres L4   Prix de base 37 390 $
Puissance 208 ch   Taxe climatiseur 100 $
Couple 163 lb-pi (moteur 4-cylindres) + 149 lb-pi (moteur électrique)   Frais transport et préparation 1 770 $
Consommation de carburant 5,3 / 5,0 / 5,1 L/100 km ville/route/comb   Prix tel qu’essayé 39 515 $
Volume de chargement 427 L  
Équipement en option
255 $ – Couleur Rouge supersonique, 255 $