Deuxième chance
POSITIFS
  • Suspension pneumatique efficace
  • Système audio de grande qualité
  • Bonne réserve de puissance
NÉGATIFS
  • Les options coûtent cher
  • Complexité de la technologie
  • Poids imposant
Lincoln Aviator 2020 : essai routier

La première génération du Lincoln Aviator a fait une courte présence sur nos routes entre 2002 et 2005. Ce modèle basé sur l’Explorer n’a pas connu de succès et n’a donc pas été remplacé. Lincoln a plutôt présenté le MKX en 2007 basé sur l’utilitaire Edge. Pour 2020, Lincoln ramène l’Aviator basé sur le nouvel Explorer.

Design : 8,5/10

La première génération d’Aviator avait carrément le même style qu’un Explorer avec un supplément de 10 000 $. Cette fois-ci, Lincoln a fait l’effort pour cette deuxième livrée d’apporter des distinctions plus nettes. On voit une certaine inspiration provenant du Navigator dans le dessin de la calandre et de la ligne générale qui s’inspire aussi du très joli Velar de Land Rover. Un des responsables du design insistait aussi sur le dessin général style aile d’avion pour expliquer le concept du véhicule. Chose certaine, le style extérieur élève le modèle à un haut niveau de sophistication avec la forte calandre avant et à l’arrière affûté du véhicule, créant une analogie à la voilure distincte.

Sécurité : 8/10

Comme tout modèle de luxe, vous avez beaucoup de technologies embarquées, certaines de série, mais la majorité sur la liste des options. Vous avez toutes les aides à la conduite attendue d’un véhicule haut de gamme et d’autres fonctions plus exclusives comme l’aide en cas d’embouteillage, qui comprend un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction de freinage automatique, une technologie de maintien au centre de la voie, et un système de reconnaissance de la signalisation routière qui balaie les panneaux de limite de vitesse pour ajuster la vitesse du véhicule et l’aide à la direction lors de manœuvres d’évitement qui aide le conducteur à éviter une collision avec un véhicule arrêté ou plus lent devant lui en fournissant une aide à la direction. L’assistance au freinage en marche arrière aide à immobiliser le véhicule lorsqu’il recule si les capteurs arrière intégrés détectent un obstacle à l’arrière. Le stationnement actif Plus élimine le stress du stationnement en contrôlant la direction, le passage des rapports, le freinage et l’accélération au simple toucher d’un bouton pour placer le véhicule aisément dans les espaces de stationnement perpendiculaires et parallèles et l’en sortir. Vous avez aussi l’éclairage dynamique adaptatif qui balaie la route avec la caméra orientée vers l’avant et, lorsqu’il détecte un virage, l’Aviator prédit où la lumière sera nécessaire, permettant aux phares de s’ajuster ou de virer.

Caractéristiques : 8/10

Lincoln a toujours misé sur le confort sous toutes ces formes et c’est aussi le but de l’Aviator qui offre des caractéristiques en ce sens. Vous avez par exemple la chaîne audio Revel Ultima 3D, livrable en option, qui permet de recréer une expérience authentique de salle de concert en enveloppant les occupants d’un son riche et supérieur provenant des 28 haut-parleurs distribués dans l’habitacle. Elle offre trois modes d’écoute : Stéréo, Auditorium et Concert. Des carillons uniques, enregistrés par l’orchestre symphonique de Détroit, produisent des alertes musicales pour 25 des caractéristiques de l’Aviator, avisant les conducteurs de différentes situations, comme une trappe de carburant ouverte ou une ceinture de sécurité détachée. Il y a quelque chose de très haut de gamme lorsque vous prenez le temps de donner des touches mélodieuses à un son généralement banal. Les autres caractéristiques de commodité comprennent un tapis de recharge pour téléphone sans fil compatible situé dans l’accoudoir central à l’avant, où l’on retrouve aussi un bac de rangement pratique pour appareils intelligents. Les multiples prises de courant situées dans l’habitacle et un point d’accès sans fil de série permettent à tous les occupants de rester connectés, peu importe leur destination.

Convivialité : 8/10

Lincoln tente de rendre la vie facile aux passagers. Si vous optez pour la suspension Air Glide offerte en option, cette dernière abaisse automatiquement le véhicule pour faciliter l’accès à bord des passagers en abaissant le véhicule de 50 mm. Les occupants peuvent aussi utiliser leur téléphone intelligent (s’il est compatible) comme clé pour accéder au véhicule. Livrable en option, la technologie innovante de téléphone-clé permet aux propriétaires de verrouiller et de déverrouiller les portes, d’ouvrir le coffre et surtout de démarrer et de conduire le véhicule sans clé traditionnelle. Vous pouvez la laisser en sécurité à la maison. Cette fonction permet aussi d’activer les préférences individuelles d’ajustement du siège, des rétroviseurs et de la colonne de direction. Les réglages de confort et de divertissement peuvent aussi être activés grâce à cette fonction. Si le propriétaire veut prêter son Aviator à un membre de sa famille ou à un ami, la technologie le lui permet facilement, puisque jusqu’à quatre « clés » sont fournies avec chaque véhicule en plus de la télécommande intelligente de série. Si la batterie du téléphone est vide, un mot de passe peut être saisi sur le clavier extérieur de série afin d’entrer dans le véhicule. Ensuite, un code de secours peut être saisi sur l’écran tactile central pour démarrer et conduire le véhicule.

Habitabilité : 8,5/10

L’Aviator est le premier utilitaire intermédiaire à trois rangées de Lincoln. Il y a amplement d’espace à cette troisième rangée, et les sièges peuvent être repliés électriquement pour maximiser l’espace de chargement. Lorsque les sièges sont redressés, l’Aviator offre le meilleur volume de chargement de sa catégorie derrière la deuxième rangée. De plus, le bloc batterie avant-gardiste sous le plancher de l’Aviator Grand Touring permet de profiter de tous les avantages d’un groupe motopropulseur électrique sans avoir à sacrifier l’espace pour les bagages ou pour les jambes. Les sièges de la deuxième rangée peuvent s’incliner, s’ajuster d’avant en arrière et glisser vers l’avant pour faciliter l’accès à la troisième rangée. Bref, difficile de se plaindre de l’espace généreux.

Confort : 8/10

Bonne note aussi pour le confort en général. Les sièges Position parfaite avec fonction de mouvement actif (livrable en option eux aussi) s’ajustent de 30 façons différentes et offrent une fonction de massage et un support lombaire supplémentaire, des caractéristiques qui rendent la conduite très agréable. Les matériaux sont en général de qualité avec une abondance de cuir et d’essences nobles, la seule exception est le plastique dur et disgracieux qui habille le bas des portes. Comme si Lincoln avait négligé les endroits plus isolés. Les sièges de troisième rangée qui serviront plus souvent pour le dépannage n’ont pas les mêmes propriétés d’enveloppement que ceux de la première et la deuxième rangée, mais c’est une pratique généralisée dans le milieu, donc difficile de traiter Lincoln différemment à ce propos.

Puissance : 7,5/10

La mécanique de base provient de l’Explorer et offre un V6 de 3,0-litres turbo associé à la boîte automatique à 10 vitesses. Il produit 400 chevaux et un couple de 415 lb-pi. La version hybride rechargeable baptisée Grand Touring va arriver un peu plus tard. Elle utilise la même mécanique de base avec un bloc batterie de 13,6 kWh. La performance du moteur passe à 494 chevaux et le couple, à 630 lb-pi, des chiffres respectables.

Agrément de conduite : 8/10

Comme nous en avons fait l’expérience avec l’Explorer 2020, il y a ce même sentiment de lourdeur dans la conduite. Le poids de deux tonnes se sent bien sur la route. Le modèle hybride, qui n’était pas disponible pour notre journée d’essai sera encore plus lourd en raison du poids de la batterie. Le conducteur a le choix de cinq modes de conduite selon le temps de l’année et l’état de la route. Les modes standards incluent Normal, Conserver qui est le mode écologique, Exalter (le mode sport), Glissant et Conditions profondes pour les chemins plus difficiles comme les escapades hors route. Notre modèle équipé de la suspension pneumatique ajoutait un niveau de confort impressionnant et comportait aussi une fonction appelée Aperçu de la route qui utilise la caméra orientée vers l’avant pour surveiller les 50 pieds de route à venir, détecter les variations de hauteur entre 2 et 8 pouces et ajuster la suspension en conséquence pour atténuer les chocs incommodants. Cette fonction alliée à la suspension pneumatique offre un bel agrément de conduite.

Économie de carburant : 7/10

Difficile de conjuguer une taille et un poids aussi imposants à une consommation raisonnable. Lincoln annonce officiellement une consommation moyenne de 11,9 L/100 km. En réalité, notre journée d’essai a été plus proche des 13.0 L/100km, ce qui se situe dans la moyenne des utilitaires intermédiaires de luxe. Lincoln affirme qu’elle obtiendra de meilleurs résultats avec la version hybride.

Valeur : 7/10

Le prix de base d’un Lincoln Aviator est de 69 000 $. L’acheteur moyen va facilement investir un autre 15 à 18 000 $ en option pour un prix qui, avec les taxes, va atteindre les 100 000 $. Cela place l’Aviator dans une arène déjà très occupée avec des modèles comme le BMW X5, le Mercedes-Benz GLE, le Porsche Cayenne, Le Volvo XC90 et même le nouveau Cadillac XT6. D’un point de vue technologique, Lincoln peut garder la tête haute et offre une foule de caractéristiques qui n’ont rien à envier à la concurrence, on ne peut en dire autant de la conduite.

Conclusion

Les Ford Explorer et Lincoln Aviator ont connu toutes sortes de problèmes de jeunesse avant même leur mise en marché, ce qui explique un long retard de production et de mise en marché. Des problèmes de transmission, d’électronique, de ceinture de sécurité à la conception ont abouti à de nombreux rappels avant même la mise en marché. Des problèmes de jeunesse malheureusement trop fréquents chez Ford. Ce qui nous laisse dire d’être patient et de ne pas vous lancer sur la première année du modèle.

Au chapitre de la compétitivité maintenant. Est-ce que le Lincoln Aviator est un bon véhicule ? Il est intéressant. Fait-il le poids face aux ténors du segment ? Non. Les Allemands font mieux à pratiquement tous les chapitres. Toutefois, si vous êtes un amateur de véhicule américain, l’Aviator offre un produit plus intéressant que le Cadillac XT6.

Deuxième chance 2020-06-26 06:30:00

Les concurrents

Caractéristiques

Cylindrée 3,0L   Modèle à l'essai Lincoln Aviator 2020
Nb. de cylindres V6 turbo   Prix de base 69 000 $
Puissance 400 ch @ 5 500 tr/min   Taxe climatiseur 100 $
Couple 415 lb-pi @ 3 000 tr/min   Frais transport et préparation 2 100 $
Consommation de carburant 13,7 / 9,7 / 11,9 L/100 km ville/route/comb   Prix tel qu’essayé 86 940 $
Volume de chargement 518 / 1 184 /2 200 derrière la 3e/2e/1re rangée  
Équipement en option
15 740 $ – Équipement Groupe 202A, 9 000 $; roues 22 pouces, 150 $; Groupe Commodité, 2 000 $; Groupe dynamique 3 500 $; Console arrière 750 $; Protection espace cargo, 170 $; couverture de l’espace de chargement, 170 $