Chevrolet Tahoe et Suburban 2021 : avant-première

Vous devez vous demander pourquoi qu’à l’aube de l’année 2020, à une époque où il est primordial de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, on vous présente un nouveau Chevrolet Suburban?

La raison est simple : ce véhicule se vend à profusion. Pour mettre les choses en perspective, Chevrolet en a vendu plus 340 000 l’année dernière. Et au moment d’écrire ces lignes, l’usine d’Arlington, au Texas, produit un Tahoe / Suburban à la minute. Il n’est que logique pour Chevrolet de lui apporter une nouvelle mouture.

Le pionnier

Il faut avouer que General Motors a carrément inventé le segment des VUS lorsqu’elle introduit le tout premier Suburban en 1934. D’ailleurs, malgré la forte popularité pour ce genre de véhicule, la vérité est que les frères Tahoe / Suburban figurent parmi les seuls VUS sur le marché à conserver l’essence même d’un véhicule utilitaire sport.

C’est-à-dire qu’ils sont avant tout des camionnettes pleine grandeur auxquelles on a ajouté un habitacle plus spacieux et confortable, une qualité qui, visiblement, satisfait plusieurs consommateurs.

Ainsi, dès l’été prochain, une toute nouvelle génération de la bête arrivera dans les concessionnaires canadiens.

Sous une carrosserie au design évolutif, on y retrouve la toute nouvelle architecture T1 du constructeur, celle qui support aussi les Chevrolet Silverado et GMC Sierra de génération actuelle.

Or, sans surprises, les frères Tahoe / Suburban empruntent les mêmes groupes motopropulseur que les camionnettes de GM. Trois moteurs sont au menu, soit deux V8 à essence de 5,3 et 6,2 litres, et un six cylindres turbodiesel de 3,0 litres.

La puissance et le couple pour le 5,3 litres sont chiffrés à 355 chevaux et 383 lb-pi, tandis que le 6,2 litres déploie 420 chevaux et 460 lb-pi de couple. Le moteur diesel, quant à lui, propose une cavalerie de 277 chevaux et 460 lb-pi de couple. Tous les moteurs sont associés à une boîte automatique à dix rapports. Au Canada, la transmission quatre roues motrices vient de série.

Des changements là où ça compte

Même si le Tahoe / Suburban demeure le plus vendu de sa catégorie, le véhicule devait tout de même se moderniser pour mieux affronter son principal concurrent, le Ford Expedition.

Ainsi, on lui a ajouté une suspension arrière indépendante pour la première fois depuis sa naissance. Celle-ci s’offre en trois configurations différentes, soit avec amortisseurs standards, équipée d’un système pneumatique ou de la suspension adaptative Magnetic Ride de GM.

Au moment du dévoilement, GM n’a pas révélé la capacité de remorquage du véhicule, mais nous savons que des modifications ont été apportées à la structure du véhicule afin qu’il soit plus spacieux et logeable. Par exemple, le Tahoe (le plus court des deux), est 4 % plus long que son prédécesseur, permettant à son espace de chargement total de passer de 2 681 à 3 480 litres. C’est énorme.

Et si vous trouvez que ce sept passagers n’est pas assez volumineux, sachez qu’un Suburban est encore plus gros, proposant un impressionnant 4 097 litres. À titre de comparaison, un Ford Expedition Max ne peut loger que 3 437 litres de marchandise.

Les Chevrolet Tahoe et Suburban 2021 incluront également une panoplie de nouvelles technologies au goût du jour. Un écran multimédia de 10 pouces sera offert de série, ainsi que deux écrans de 12,6 pouces pour les occupants arrière. Ceux-ci peuvent, par exemple opérer le système de navigation et projeter une destination sur le système principale. Il est également possible d’associer les écrans arrière à deux sources différentes, permettant un affichage indépendant pour chaque écran.

Et comme il est le cas avec tous les récents produits GM, une pléthore de technologie de connectivité seront à la disposition des propriétaires de Tahoe / Suburban, comme une borne WiFi (sous abonnement), la connectivité Android Auto et Apple CarPlay et les options de sécurité comme l’alerte d’objets sur les sièges arrière à les modes de conduite Valet et Teen Driver.

Au moment d’écrire ces lignes, Chevrolet n’a pas encore dévoilé de prix, ni de capacité de remorquage pour le marché canadien. Une toute nouvelle déclinaison hors-route Z71 s’ajoutera pour la première fois à la gamme.

340 000 ventes plus tard 2019-12-10 20:00:00