Honda Civic Coupé Sport 2019 : essai routier

Lorsque la Honda Civic de dixième génération fut introduite en 2016, elle signalait le début des moteurs turbo au sein de la gamme, l’arrivée de la bestiale Civic Type R, et le retour de la déclinaison à hayon. En effet, c’était le début d’un tout nouveau chapitre pour la voiture compacte la plus vendue au pays.

Mais bien que son moteur turbo de 1,5 litre fût fort apprécié pour ses performances et sa consommation d’essence exemplaire, celui-ci a récemment été victime d’un sérieux problème de mélange d’huile dans l’essence, affectant la réputation de fiabilité bétonnée par le constructeur pendant plusieurs décennies.

Avec le coupé Civic Sport 2019 à moteur atmosphérique, Honda tente-t-il de nous faire passer un message? Ou essaie-t-il tout simplement de nous commémorer un passé où les choses étaient plus simples?

Simple, mais efficace

La nouvelle gamme Civic n’a jamais été aussi variée. Offerte soit en coupé sport, berline ou en cinq portes à hayon, et pouvant produire jusqu’à plus de 300 chevaux dans sa déclinaison extrême – la Type R – , la Civic en offre vraiment pour tous les goûts.

Jusqu’à présent, la variante Sport ne s’offrait que pour la Civic à hayon, alimentée par ce fameux 4-cylindres turbo de 1,5 litre. Cette année, Honda estampe l’écusson sur le coupé Civic d’entrée de gamme, alimenté par un bon vieux moteur atmosphérique.

D’une cylindrée de 2,0 litres et d’une puissance de 158 chevaux et un couple de 138 lb-pi, c’est un moteur qui a fait ses preuves à bord d’autres produits Honda et Acura dans le passé. Deux boîtes de vitesses sont au menu, soit une automatique à variation continue (CVT), soit une manuelle à 6 rapports comme pour notre modèle d’essai. Avec un prix de départ de 25 960 $, le coupé Civic Sport se situe à mi-chemin entre une Civic LX et une Civic Si, s’offrant de série avec des jantes de 18 pouces noircies, un tuyau d’échappement central, des phares antibrouillards à DEL et un toit ouvrant. Il faut ajouter 300 $ pour la couleur Tonic Yellow que vous apercevez à l’écran.

Ainsi, Honda propose aux consommateurs une Civic d’allure sportive, alimentée par un moteur éprouvé, à un prix somme toute abordable. C’est un ensemble logique considérant que les acheteurs de coupé sport sont majoritairement des personnes seules et moins âgées.

L’heureux mélange

Bien que le moteur atmosphérique de cette Civic Sport ne soit ni aussi costaud, ni aussi prime que son confrère turbo, il se rattrape par une douceur d’opération remarquable et une volonté à révolutionner davantage. Son temps de réaction est également nettement plus rapide lorsqu’on enfonce l’accélérateur.

Jumelé à une sublime boîte manuelle – l’une des meilleures de l’industrie d’ailleurs – , ce petit moteur nous encourage à le solliciter, confiant à cette Civic une dose de sportivité appréciée. Les accélérations sont bonnes, sans être extraordinaires, mais le 4-cylindres émet tout de même une sonorité plus distinguée et plus mécanique que le 1.5T. De plus, sa consommation est épatante. Lors de notre essai, nous avons enregistré une moyenne de consommation d’essence de 7,2L/100 km.

Bien qu’elle soit avec nous depuis quelques années, la Civic de génération actuelle continue de nous impressionner par son comportement routier mature, son habitacle silencieux et ses prouesses dynamiques remarquables. Certes, ses compétences dynamiques n’ont rien à voir avec une Civic Si ou une Type R, mais la Civic dispose tout de même d’un châssis hyper bien calibré, permettant de récompenser un conducteur désirant s’évader dans l’art de la conduite.

La pédale d’embrayage, bien que pourvue d’un haut point de friction, est légère, et les pédales sont hyper bien positionnées pour la conduite engagée. Le levier de vitesse, quant à lui, est sans faille. Précis, court et totalement amusant à opérer!

Beaucoup de rangement

L’habitacle du coupé Civic demeure tout aussi fonctionnel que ses sœurs, si ce n’est que de l’accès restreint de la banquette arrière. Cependant, une fois qu’on y prend place, on y retrouve un dégagement surprenant pour la tête, les épaules et les jambes. Les grandes personnes risquent toutefois de s’y sentir étriquées.

De plus, l’habitacle de la Civic est rempli de compartiment de rangées ingénieux. Sous les commandes de climatisation, on y retrouve un cabaret pour y laisser son téléphone intelligent avec un cache fil permettant de brancher notre appareil en toute discrétion. Nous apprécions surtout l’énorme console centrale disposant de deux portes-gobelets amovibles suspendus par-dessus un gigantesque compartiment de rangement.

Cette Civic hérite de la même instrumentation numérique que le reste de la gamme, agrémentée d’un tachymètre central. La grande nouveauté cette année, c’est l’ajout d’un bouton volume pour le système multimédia Display Audio de Honda. Ce système n’a pas fait l’unanimité lorsqu’il fut introduit en 2016 par ses commandes entièrement tactiles et ses menus peu intuitifs.

L’ajout de quelques boutons physiques est certainement bienvenu, et Honda a tenté de simplifier l’interface afin qu’elle soit plus conviviale, mais ce système demeure complexe et fâchant lorsque vient le temps d’effectuer des tâches simples. Ça m’a pris plusieurs minutes avant de comprendre comment ajuster les paramètres audio du système, et il est impossible d’effectuer deux tâches en même temps, comme consulter la carte de navigation et changer de poste de radio.

Ceci étant dit, ce système incorpore néanmoins la connectivité Android Auto et Apple CarPlay de série.

Et pour finir, bien que le coupé Civic Sport ne s’avère nullement aussi polyvalent que la berline ou la cinq portes, son coffre demeure somme toute spacieux compte tenu de sa configuration de carrosserie. Il peut avaler jusqu’à 343 litres de marchandise, ce qui est pas mal pour le segment.

L’élément le plus attrayant du coupé Civic Sport 2019, c’est que des voitures comme celles-ci, il ne s’en fait presque plus, surtout dans cette gamme de prix. Certes, elle n’est certainement pas la déclinaison la plus lucrative du constructeur, mais le simple fait que Honda offre autant de versions de sa populaire Civic démontre à quel point le produit est important pour la marque nippone. Si vous êtes à la recherche d’une petite sportive japonaise abordable comme il ne s’en fait plus, le coupé sport Honda Civic 2019 avec moteur 2,0 litres demeure une valeur sûre.

Honda Civic Coupé Sport 2019
Cylindrée: 2,0L
Nb. de cylindres: L4
Puissance: 158 ch à 6 500 tr/min
Couple: 138 lb-pi à 4 200 tr/min
Consommation de carburant: 9,3/6,7/8,1 L/100 km ville/route/comb
Volume de chargement: 343 L
articles_PricingType Honda Civic Coupé Sport 2019
Prix de base 24 690 $
Taxe climatiseur 100 $
Frais transport et préparation 1 655 $
Prix tel qu’essayé 26 745 $
Équipement en option 300 $ – Couleur Jaune tonique 300 $
Équipement en option
10 0
Détails de la cote 7,7
7 Stylisme
7 Groupe motopropulseur
8 Qualité
7 Confort
6 Commodité
9 Agrément de conduite
8 Utilisation/Ergonomie
8 Consommation de carburant
8 Caractéristiques
9 Valeur