Actualité automobile

Mazda dévoile les premiers détails de son CX-50 hybride 2025

Le constructeur Mazda n’est pas vraiment reconnu en Amérique du Nord pour ses véhicules à motorisation hybride. La marque nipponne commercialise actuellement le multisegment électrique MX-30, mais ce dernier ne connaît pas le succès escompté, tellement en fait qu’il ne fait plus partie des plans au sud de la frontière. Mais, voilà, pour réduire sa cote de consommation globale sur le continent, Mazda doit songer à l’alternative hybride.

Et à partir de 2025, la technologie hybride sera offerte à bord du multisegment CX-50. L’alternative plus « robuste » va également poursuivre sa route avec ses deux motorisations essence, soit la version atmosphérique du bloc 4-cylindres de 2,5-litres, bon pour 187 chevaux et un couple de 185 lb-pi, et la version turbocompressée du même moteur qui développe 256 chevaux et un couple de 320 lb-pi. Les deux moteurs sont toujours accouplés à la boîte de vitesses automatique à six rapports de la marque.

 

 

Toutefois, c’est la variante hybride qui pique notre curiosité. Et comme le CX-50 est assemblé dans la même usine que le Toyota Corolla Cross, on comprend pourquoi la technologie électrifiée du géant nippon se retrouve dans la liste de spécifications de ce nouveau CX-50 hybride.

Donc, en plus du moteur atmosphérique de 2,5-litres, le CX-50 hybride profite aussi d’une batterie, de trois moteurs électriques et d’une boîte de vitesses à variation continue (eCVT). Qui plus est, le CX-50 hybride est livré d’office avec un rouage intégral, le moteur électrique monté à l’essieu arrière qui assure la motricité accrue dans ce cas-ci. Précisons également que la puissance combinée des moteurs atteint 219 chevaux et le couple, 163 lb-pi. Quant à la consommation estimée par Mazda, elle oscillerait aux alentours de 6,2 L/100 km.

Les habitués de la marque ne devraient pas être trop dépaysés, car les ingénieurs Mazda ont apporté leur touche personnelle à cette technologie empruntée au partenaire Toyota. En effet, des détails comme la réponse de la pédale d’accélérateur par exemple devraient, en principe du moins, garantir une identité Mazda. Le CX-50 hybride s’accompagne aussi de modes de conduite : Power et Trail. On ne connaît pas encore leur spécificité, mais on imagine que le mode Trail est conçu pour les parcours légèrement accidentés, tandis que le mode Power risque de mettre à contribution tous les moteurs pour un maximum de puissance sous le pied droit. Là où le CX-50 hybride est pénalisé, c’est au chapitre de sa capacité de remorquage qui descend à 680 kg (ou 1 500 lb) lorsque le véhicule est équipé de l’équipement de remorquage d’origine Mazda. Rappelons que le CX-50 essence peut remorquer 907 kg (2 000 lb) avec le moteur atmosphérique et 1 588 kg (3 500 lb) avec le moteur turbo.

La gamme CX-50 2025 va compter sur deux variantes munies du moteur atmosphérique de base, soit les livrées GS-L (39 950 $) et GT (45 350 $), cette dernière se distinguant du modèle d’entrée de gamme par ses jantes de 20 pouces (contre 17 po dans le GS-L). Cette année, tous les modèles CX-50 viennent avec la fonction Alexa pour faciliter les commandes vocales dans l’habitacle via l’écran tactile de 10,25 pouces au centre de la planche de bord. À bord de la GT, l’affichage tête haute s’ajoute en même temps que certains dispositifs de sécurité additionnels.

Vient ensuite les livrées hybrides GS-L (42 950 $), Kuro (44 850 $) et GT (48 350 $). L’équipement dans le GS-L est équivalent à celui du GS-L essence. Le Kuro mise surtout sur des éléments assombris à l’extérieur comme les barres de toit ou les pots d’échappement, tandis que la sellerie rouge Garnet (une sellerie noire est également offerte) est exclusive aux livrées hybrides.

Enfin, Mazda garde les variantes turbo au sommet de la gamme avec le GT (47 850 $), le Meridian (50 350 $) et le Meridian avec l’ensemble Apex (51 750 $). Si le penchant GT conserve son look de multisegment de route avec ses sabots de 20 pouces, tandis que le Meridian préfère des jantes de 18 pouces enveloppées par des pneus tout terrain.

Les premières livrées 2025 du Mazda CX-50 sont attendues le mois prochain, mais il faudra être plus patient pour le CX-50 hybride, car les premiers exemplaires de cette version électrifiée arriveront plus tard en 2024.