Avis d'expert

Acura Integra A-SPEC 2024 : essai routier

7,0
10
SCORE AutoHebdo
Ce score est attribué par notre équipe d’experts après des tests approfondis de la voiture
  • DESIGN
    7/10
  • Sécurité
    8/10
  • HABITABILITÉ
    7/10
  • CONVIVIALITÉ
    5/10
  • CARACTÉRISTIQUES
    6/10
  • PUISSANCE
    8/10
  • CONFORT
    7/10
  • AGRÉMENT DE CONDUITE
    7/10
  • CONSOMMATION DE CARBURANT
    8/10
  • VALEUR
    7/10

Le nom donné à une voiture est-il important pour l’acheteur moyen? À l’ère des nomenclatures alphanumériques, l’automobile plus classique avec des noms comme Mustang, Corvette ou Wrangler n’est pas vraiment menacée, notamment parce qu’il s’agit dans ce cas-ci de modèles dotés d’une immense notoriété ou qui sont en production depuis tellement longtemps. Mais, qu’en est-il de noms qui effectuent un retour?

Pensez entre autres à l’Acura Integra, un modèle qui a lancé la marque dans les années 80, mais qui a disparu de la gamme au début des années 2000. Le constructeur nippon a ramené le nom en 2022 en tant que modèle 2023 et force est d’admettre que l’appellation résonne plus fort dans l’oreille des amateurs, et ce, même si la nouvelle mouture est plus proche d’une Honda Civic, contrairement aux premières générations de la voiture compacte qui se distinguait beaucoup plus de son penchant Honda.

Évidemment, les inconditionnels des produits à vocation sportive n’ont de yeux que pour la l‘explosive Integra Type S – une cousine de la Honda Civic Type R –, avec sa mécanique 4-cylindres turbo de plus de 300 chevaux et son incroyable boîte manuelle. Mais, dans les faits, cette variante très pointue ne s’adresse pas à tous, contrairement à cette livrée A-SPEC de la berline cinq portes.

Nous avons d’ailleurs mis cette variante à l’essai dernièrement. Voici ce que nous avons retenu.

Design : 7/10

La porte d’entrée de la gamme Acura est-elle assez attrayante pour attirer les foules? La question mérite d’être posée, car c’est sur ces modèles moins dispendieux que les constructeurs se basent pour élargir leur clientèle vers le bas. Il y a toutefois la question entourant le prestige de l’écusson. La marque Acura n’a pas le même poids qu’un écusson comme celui de Mercedes-Benz ou même celui de BMW par exemple.

Voilà pourquoi l’apparence de l’Integra est si cruciale. À ce compte, le bouclier de la berline n’est vraiment pas désagréable à regarder. Remercions les décideurs de la marque d’avoir rendu l’ensemble A-SPEC de série au Canada. Les grillages noirs, les jantes anthracites et les petits écussons sur les flancs donnent à cette cinq portes un certain charme. Et n’oublions pas le petit becquet posé au bout du hayon, un détail qui complète bien l’ambiance qui règne derrière. Reste maintenant à savoir si la silhouette de l’Integra vous plaît avec cette fenestration qui se termine en pointe non loin du pilier C.

Puissance : 8/10

Basé sur la même mécanique boulonnée sous le capot de la Honda Civic Si, le moteur 4-cylindres turbo de 1,5-litre de cylindrée livre une puissance très appréciable de 200 chevaux et un couple optimal de 192 lb-pi. S’il est toujours possible de commander une Integra Elite A-SPEC équipée de la boîte manuelle à six rapports, la très grande majorité des acheteurs préfèrent l’option automatisée (CVT). Eh oui, il faut donc accepter de conduire une voiture qui fait chanter sa mécanique haut et fort lorsque le pied droit s’enfonce dans le plancher. Malgré tout, l’unité automatique gère plutôt bien la plage de puissance de la berline d’entrée de gamme et il est même possible de s’amuser avec les palettes installées derrière le volant malgré.

Agrément de conduite : 7/10

Malgré son lien familial avec l’Integra Type S, la version la moins onéreuse de la gamme ne propose pas une conduite aussi relevée que le bolide de la marque. Mais, il y a quelques similitudes entre les deux modèles, notamment en ce qui a trait à son châssis rigide et sa direction lourde et rapide à la fois. Malheureusement, les comparatifs s’arrêtent là, car la berline cinq portes, malgré ses 200 chevaux, est bien loin de sa consœur surentraînée lors des accélérations.

Au risque de me répéter, l’unité à variation continue accomplit du bon boulot, mais à côté de ce que livre l’excellente boîte manuelle à six rapports, disons que l’agrément de conduite n’est vraiment pas aussi enivrant que dans l’Integra Elite A-SPEC (à boîte manuelle) ou même la plus exigeante Type S.

Notons aussi l’absence des amortisseurs adaptatifs, réservés à la livrée juste au-dessus, soit l’Elite A-SPEC. L’Integra de base a tout de même droit au petit levier de sélection du mode de conduite, mais ce dernier a son mot à dire uniquement sur la réponse de la mécanique et la fermeté de la direction. Autrement dit, pour profiter de tout le potentiel du 4-cylindres, il faut placer la voiture en mode Sport. À ce sujet, j’ai trouvé que la direction est très lourde en mode Sport et Acura ne propose pas de mode Individuel pour paramétrer soi-même les ajustements de la conduite. Celui-là est disponible dans la livrée supérieure.

Confort : 7/10

On peut blâmer la qualité du réseau routier québécois, mais n’oublions pas le caractère sportif de l’Integra. Bien entendu, la fermeté de la suspension n’est pas aussi sèche que dans la Type S, mais quand même, on reconnaît le côté joueur de la voiture ici. Autrement dit, il vaut mieux éviter les gros nids-de-poule à bord de l’Integra.

Il y a aussi l’insonorisation qui entre en ligne de compte ici et l’Integra, bien que plus feutrée que la Honda Civic, peine encore à rejoindre le côté paisible qui règne à bord des rivales allemandes. Néanmoins, la présence de la CVT réussit tant bien que mal à masquer cette réalité lorsque la mécanique dort (ou presque) lorsqu’elle n’est pas trop sollicitée sur l’autoroute ou en ville sur un boulevard.

Habitabilité : 7/10

Moins pratique que ses confrères utilitaires, l’Integra se démarque tout de même de ses bases Honda grâce à ce hayon. Et ce qui est unique avec l’Integra, c’est qu’elle n’est pas basée sur la variante cinq portes de la Civic. Voilà qui explique sa longueur plus importante que toutes les carrosseries disponibles de la compacte Honda. Là où elle gagne des points en revanche, c’est avec ce hayon qui facilite le rangement d’objets plus longs dans l’habitacle. La berline Civic peut aussi très bien accueillir ces boîtes très longues achetées dans une succursale d’un empire scandinave, mais dans l’Integra, c’est beaucoup plus simple, surtout avec la banquette 60/40 repliée vers l’avant.

Sécurité : 8/10

À bord de tous les produits Acura, on retrouve la suite de dispositifs de sécurité AcuraWatch qui regroupe le système de freinage à réduction d’impact avec détection des piétons, le système d’alerte de collision avant, le système d’avertissement de sortie de voie, le système d'assistance au franchissement involontaire de ligne et le système d’atténuation de sortie de voie.

Mentionnons également que la berline Integra a obtenu une note cinq étoiles lors des tests de collision de la NHTSA aux États-Unis, tandis que la mention Top Safety Pick+ a été décernée à la voiture d’entrée de gamme d’Acura par l’IIHS.

Convivialité : 5/10

Ici, les liens avec la Honda Civic font perdre des points à cette livrée de base. On lance une première pierre à ce petit écran tactile de sept pouces en largeur doté d’un affichage aux graphiques décevants. En fait, cet écran n’a pas sa place à bord d’une voiture qui commande une somme supérieure à 40 000 $.

En revanche, la présence de réels boutons-raccourcis à la base de l’écran simplifie quelque peu la tâche des utilisateurs. On doit également remercier les concepteurs de l’habitacle d’avoir conservé de simples molettes pour le contrôle de la température, plus bas dans la planche de bord. Les autres fonctions de la console centrale et sur le volant sont également très simples à utiliser au quotidien.

Économie de carburant :  8/10

Avec une cote combinée de 7,4 L/100 km selon les calculs de RnC (Ressources naturelles Canada), l’Integra A-SPEC à boîte automatique fait déjà mieux que son équivalente équipée d’une boîte manuelle, dont la moyenne oscille plutôt à 7,8 L/100 km.

Pendant cette semaine d’essai printanier, la cote moyenne affichée par l’ordinateur de la voiture s’est arrêtée à une cote de 8,3 L/100 km.

Caractéristiques : 6/10

Malgré le fait qu’elle occupe une position inférieure au sein de la gamme Integra, l’A-SPEC « tout court » reçoit tout de même des jantes de 18 pouces, un habitacle signé A-SPEC, des sièges avant chauffants, un volant chauffant, un écran tactile de sept pouces, un démarreur à distance, un siège du conducteur électrique à huit réglages, les systèmes Apple CarPlay et Android Auto, une chaîne audio à huit haut-parleurs, une caméra arrière multiangle, une climatisation bizone, le système dynamique IDS et bien plus encore.

Les niveaux supérieurs (Elite A-SPEC) profitent de la suspension adaptative, de l’affichage tête haute, du mode Individuel dans le système IDS, des sièges arrière chauffants, un écran tactile de neuf pouces, une chaîne audio ELS Studio à 16 haut-parleurs, une connectivité Wi-Fi 4G LTE et lae recharge par induction pour appareil intelligent, notamment.

Valeur : 7/10

À un PDSF de 39 875 $, l’Acura Integra A-SPEC a tout de même l’avantage de commander un prix inférieur à ses rivales de catégorie (Audi A3, Cadillac CT4, Mercedes-Benz CLA), en revanche, son équipement paraît mal à côté de celui d’une Honda Civic Sport Touring Hybrid 2025, dont le prix s’approche dangereusement de celui de l’Integra de base en 2024.

Conclusion

Cet essai de l’Acura Integra A-SPEC ne passera certainement pas à l’histoire pour son niveau d’adrénaline, mais quand même, on doit avouer que la berline cinq portes a bien fait malgré tout. La cinq portes démontre aussi qu’une voiture peut également répondre aux besoins utilitaires d’une jeune famille. Ce n’est pas nécessairement tout le monde qui a besoin d’un gros VUS.

 

 

 

Les concurrents
Caractéristiques
Cylindrée 1.5-litre
Nb. de cylindres 4-cylindres turbo
Puissance 200 chevaux
Couple 192 lb-pi
Consommation de carburant 8,1 / 6,5 / 7,4 L/100 km ville/route/comb
Volume de chargement
Modèle à l'essai Acura Integra A-Spec 2024
Prix de base 39 875 $
Taxe climatiseur 100 $
Frais transport et préparation 2 595 $
Prix tel qu’essayé 39 875 $