Bon à savoir

Trouvaille de la semaine : International 1310 1972

Comme vous le savez peut-être, une nouvelle division automobile est sur le point de présenter ses premiers véhicules de l’ère électrique. En effet, Scout Motors, supporté par Volkswagen, aura comme mandat de raviver l’intérêt des amoureux de conduite hors route et d’aventure avec une gamme de véhicules assez robustes.

Le nom Scout a tout d’abord été employé sur les flancs d’un VUS commercialisé en 1960 et 1980. À l’époque, Volkswagen était encore un petit joueur sur le marché nord-américain. Le 4x4 Scout appartenait quant à lui à la marque International Harvester. S’il est clair que le Scout et le Scout II sont les deux modèles qui ont marqué l’imaginaire collectif au siècle dernier, il n’en demeure pas moins que d’autres modèles ont aussi été produits.

C’est le cas de cette camionnette pleine grandeur 1310 1972 équipée d’un moteur V8 et même d’un essieu à doubles roues, le véhicule qui se trouve actuellement à Brantford, en Ontario. L’annonce n’en dit pas beaucoup sur le véhicule, mais on comprend que les freins viennent d’être changés, tout comme l’habitacle et même la carrosserie deux tons.

Ironiquement, ce choix de couleurs à l’extérieur ressemble étrangement à l’édition spéciale concoctée par International Harvester, celle surnommée Johnnie Reb. Ce surnom, qui aurait dû s’épeler « Johnny Reb », a été employé durant la Guerre de Sécession par le camp des Yankees. Mais, comme cette variante a seulement été distribuée dans les États du Sud-Est aux États-Unis, il serait étonnant que cet exemplaire canadien ait porté les couleurs de cette édition spéciale.

L’annonce parle aussi d’un moteur V8 de 304 pouces cubes (4,9 litres) et d’une boîte automatique 727 avec tout le nécessaire pour rouler en conduite hors route. Cet International 1310 1972 est donc un authentique 4x4.

Les ailes à peine élargies derrière sont particulièrement réussies, elles qui ne sortent presque pas de la ligne délimitée par la boîte de chargement.

Pour consulter l’annonce, cliquez ici.

L’intérieur du pickup n’est pas en reste avec une banquette trois places de nouvelle facture et le reste de l’habitacle qui semble en très bon état. Les plus sévères affirmeront que le compartiment moteur a besoin d’être poli, mais cela démontre que le véhicule a été utilisé au fil de son existence.

Malheureusement, l’annonce ne mentionne pas la livrée du camion, International Harvester qui proposait le Standard, le Deluxe et le Custom au sommet de la gamme. Comme il s’agit d’un véhicule équipé d’une boîte automatique, on peut croire qu’il s’agit d’une unité à trois rapports.

Tristement, la série 1310 sera enlevée du marché à l’aube de la décennie 80, notamment à cause de la Crise du Pétrole de 1973, mais aussi d’autres facteurs.

Certes, à ce prix d’un peu moins de 27 000 $, ce pickup International n’est pas exactement une aubaine, ni même un achat rationnel simplement parce que les pièces pour ces camions du passé sont plus difficiles à trouver que celles des Trois Grands (GM, Ford et Chrysler).

Mais, pour se démarquer dans la circulation lourde, ce vieux camion est un excellent choix, ne serait-ce que parce qu’il est seulement un de 13 camions de la marque en vente dans les pages d’AutoHebdo au pays en ce moment.