Avis d'expert

Ram 1500 Rebel G/T 2022 : essai routier

7,4
10
SCORE AutoHebdo
Ce score est attribué par notre équipe d’experts après des tests approfondis de la voiture
  • DESIGN
    8/10
  • Sécurité
    8/10
  • HABITABILITÉ
    8/10
  • CONVIVIALITÉ
    8/10
  • CARACTÉRISTIQUES
    7/10
  • PUISSANCE
    8/10
  • CONFORT
    7/10
  • AGRÉMENT DE CONDUITE
    8/10
  • CONSOMMATION DE CARBURANT
    5/10
  • VALEUR
    7/10

L’an dernier, la division Ram a décidé de s’attaquer au F-150 Raptor avec un autre type d’animal : le Ram 1500 TRX. L’enfant terrible de l’aile « camionnesque » de Stellantis occupe toujours le sommet de la folie dans le créneau des pickups pleine grandeur, mais l’ennui avec une telle bête, c’est qu’il n’est pas donné à un prix qui surpasse le cap des 100 000 $. C’est là qu’entre en scène la finition Rebel, le modèle qui s’habille de quelques artifices supplémentaires pour plaire à cette clientèle qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus à l’occasion.

Pour 2022, Ram ajoute l’ensemble G/T, une liste assez impressionnante d’options qui donnent un peu plus de caractère au camion Ram, et je ne parle pas uniquement de la décoration à l’effigie G/T ici. Non et même si le groupe motopropulseur ne gagne rien en puissance, il risque certainement de coller un sourire aux lèvres de son conducteur à chaque démarrage. Je m’explique.

Design : 8/10

Cela fait maintenant trois ans que cette génération de camionnettes Ram est en service, elle qui côtoie également l’ancienne livrée rebaptisée Classic. Les automobilistes sont donc habitués à ce modèle introduit en 2019. Et la livrée Rebel existe elle aussi depuis quelques années; les amateurs sont également habitués à ce modèle teinté de noir ici et là et d’ambiance hors route avec les pneus tout terrain, notamment. L’écusson G/T est en revanche nouveau, quoique ce dernier n’est pas trop voyant avec comme seul indice ces autocollants sur les ailes arrière et les broderies sur les dossiers des sièges avant. Bref, le Ram 1500 Rebel G/T, malgré son accoutrement hors route et cette peinture bleu hydro nacrée, demeure une camionnette pleine grandeur comme les autres. C’est plutôt au niveau d’un autre aspect que le G/T se montre moins discret.

Agrément de conduite : 7,5/10

Soyons francs, un pickup de cette trempe propose une conduite assez similaire à celle de ses concurrents. La direction est relativement lourde, la suspension est (un peu plus) raide qu’à l’habitude, une gracieuseté des amortisseurs de performance Bilstein aux quatre coins et la sonorité du V8 HEMI est toujours aussi envoûtante. En fait, l’ensemble G/T apporte une dose de méchanceté au V8 qui, dans cette application, est même secondé par le système hybride léger eTorque. Le bloc de 5,7-litres de cylindrée est déjà l’un des moteurs les plus emblématiques des quinze dernières années, mais avec le système d’échappement moins restrictif jumelé à l’admission d’air froid qui coiffe le moteur sous le capot, le son qui sort des deux tuyaux au démarrage par une température de -20°C est tout simplement magique! J’exagère à peine en affirmant que le son généré par les deux échappements serait parfait pour le prochain long-métrage de la série Mad Max.

D’ailleurs, cette sonorité gutturale peut également être entendue lors des fortes accélérations sur l’autoroute ou dans une zone où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h. Est-ce que la présence des palettes derrière le volant pour le changement des rapports ou ce levier de vitesses – au lieu de la molette habituelle – changent la donne? Non, pas vraiment! J’aurais eu autant de plaisir à conduire ce mastodonte de la route avec un arrangement plus sobre à l’intérieur.

Puissance : 8,5/10

Avec 395 chevaux et 410 lb-pi de couple, le moteur V8 HEMI est amplement suffisant pour propulser ce gros véhicule au quotidien. Les quelques jours d’essai ne m’ont pas permis de tester les capacités de remorquage du Ram 1500, mais à vide, le Rebel G/T est probablement le pickup qui s’approche le plus d’un muscle car – grâce au son indémodable bien entendu –, mais aussi parce que les accélérations et les reprises sont plutôt étonnante pour un Ram qui ne profite pas des 707 chevaux de la version TRX.

Consommation de carburant : 5/10

Malheureusement, toute cette folie gutturale a des répercussions sur la consommation de carburant. Le temps froid n’a certainement pas aidé non plus, alors que même le démarreur à distance a servi à deux ou trois reprises pour réchauffer la cabine. Qui plus est, les courts trajets urbains réalisés se terminaient souvent par des cotes de consommation bien au-delà des 20 L/100 km. Malgré une balade prolongée sur l’autoroute à une cadence modérée (c’est-à-dire sous les 120 km/h), je n’ai pas réussi à abaisser cette moyenne de consommation sous ce seuil peu reluisant avec un résultat de 21,4 litres aux 100 km. L’ÉnerGuide parle plutôt d’une moyenne de 12,1 L/100 km en mode combiné… dans des conditions idéales!

Confort : 7/10

À plus d’une reprise, le Ram 1500 a reçu des éloges pour sa douceur de roulement… pour une camionnette pleine grandeur! Or, ces compliments s’appliquent surtout aux livrées équipées de la suspension pneumatique ou même aux versions régulières. Mais dans ce cas-ci, la présence d’amortisseurs plus fermes fait en sorte que le camion sautille sur les surfaces bosselées. Du reste, le Ram 1500 est égal à lui-même, c’est-à-dire qu’il cajole ses occupants avec une cabine d’équipe logeable au possible avec des sièges moelleux aux deux rangées. Quant à l’insonorisation, disons que l’habitacle isole relativement bien les occupants des bruits de la route, mais pas du vrombissement issu du compartiment moteur… heureusement d’ailleurs!

Habitabilité : 8/10

La présence d’une cabine d’équipe est une bonne chose pour le transport d’objets précieux et encombrants, parce que la boîte de chargement d’une longueur de 5 pieds 7 pouces n’est clairement pas aussi accueillante que les boîtes de huit pieds, tandis que la présence des deux boîtes Rambox de part et d’autre de la boîte réduit considérablement la largeur de l’espace cargo. En revanche, la présence de cette toile repliable en trois sections facilite le transport d’objets qui ne peuvent pas être exposés aux intempéries.

Sécurité : 8/10

Même si le Ram 1500 repose sur un châssis à échelle et qu’il fait appel à un méchant moteur V8 HEMI, ça n’empêche pas les ingénieurs de bourrer le véhicule de dispositifs de sécurité de toutes sortes. Le premier auquel je pense est bien entendu le système quatre roues motrices très efficace pour se sortir d’un banc de neige, car avec les deux roues arrière seulement, c’est presque impossible. Le camion essayé comptait toutefois sur tous ces systèmes pour garder ses occupants en sécurité : alerte de collision avant avec freinage actif, caméra de recul, assistance au freinage, système antidérapage, freinage d’urgence anticipé, assistance au départ en pente, antipatinage, dispositif antiroulis, dispositif antilouvoiement pour remorque, assèchement automatique des freins et une panoplie de coussins gonflables.

Convivialité : 7,5/10

Le Ram 1500 est certainement plus connecté que son prédécesseur, notamment par son système infodivertissement qui s’affiche dans ce large écran tactile central. J’ai toutefois trouvé cette fois-ci que les touches raccourcies logées dans le bas de l’écran sont mal placées. En fait, j’aurais presque aimé un petit rebord pour accoter ma main et mieux gérer les différents menus de ce système qui intègre même des pages de performance pour les temps d’accélération par exemple. Derrière le volant, les jauges traditionnelles laissent peu de place à un écran central d’information où s’affichent d’autres données utiles pendant la conduite. Il est assez simple de l’utiliser par contre. Le constructeur a cru bon de laisser quelques boutons traditionnels sur cette planche de bord, une bonne nouvelle si vous voulez mon avis. J’aurais tout de même apprécié des commandes pour les sièges chauffants ou même pour le volant chauffant, celles-ci étant « cachées » dans les menus de l’écran.

Caractéristiques : 7/10

Malgré son apparence musclée, le Ram 1500 Rebel G/T n’est pas aussi luxueux que les Laramie, Laramie Longhorn et Limited de ce monde. Les consommateurs qui recherchent un pickup des plus confortables devront considérer les livrées munies de la suspension à air, tandis que l’absence de marchepieds latéraux complique un peu les choses pour monter à bord. Parlez-en à mon petit garçon de 6 ans! Les sièges chauffants à la deuxième rangée, les phares projecteurs à DEL et les dix haut-parleurs amplifiés avec caisson d’extrêmes graves brillaient tous par leur absence.

En revanche, le Ram Rebel propose tout de même un habitacle avec du cuir, l’écran de 12 pouces, le levier de vitesses traditionnel et même les palettes derrière le volant. Mentionnons tout de même que le véhicule essayé avait un peu plus de 15 000 $ en options ajoutées.

Valeur : 7/10

À un peu plus de 82 000 $ avant les frais de préparation et les taxes, ce Ram 1500 Rebel G/T 2022 constitue un bel outil pour s’aventurer loin en forêt, mais également pour parcourir le continent, à condition d’avoir un bon budget pour l’essence. Remarquez, c’est le prix à payer pour conduire une camionnette capable de franchir un parcours accidenté sans broncher.

Conclusion

À lui seul, le son rauque émane des deux tuyaux d’échappement à l’arrière vaut la peine de considérer le Ram Rebel G/T dans votre entrée de garage. Bien évidemment, il faut avoir besoin d’un tel engin et il faut faire quelques compromis de confort, mais l’acheteur de pickup sait probablement ce qui l’attend… même les prix avec peu de rabais causés par cette pandémie.

Les concurrents
Caractéristiques
Cylindrée 5,7L
Nb. de cylindres V8
Puissance 395 ch
Couple 410 lb-pi
Consommation de carburant 13,4 / 10,5 / 12,1 L/100 km ville/route/comb
Volume de chargement Boite de 1 701 mm (5 pi 7 po)
Modèle à l'essai Ram 1500 Rebel Nuit 4x4 à cabine d’équipe 2022
Prix de base 65 995 $
Taxe climatiseur 100 $
Frais transport et préparation 2 095 $
Prix tel qu’essayé 84 040 $
Équipement en option
15 850 $ – Bleu Hydro nacrée, 395 $; Ensemble éclair 27W, 1 295 $; Ensemble attelage remorque, 795 $; Ensemble G/T, 3 495 $; Ensemble d’équipement de niveau 2, 3 195 $; Couvre-caisse repliable en trois sections, 750 $; Boîte de transfert sur demande, 595 $; Moteur V8 HEMI e-Torque, 1 195 $; Toit ouvrant panoramique, 1 695 $; Réservoir de carburant de 124 L, 495 $; Système de rangement Rambox, 1 295 $; Doublure de caisse pulvérisée, 650 $