L’année 2022 en est une d’envergure dans le créneau électrique automobile. En effet, après 2021 qui a vu plusieurs nouveaux modèles électriques s’ajouter à la liste déjà très longue, voilà que la nouvelle année est encore plus prometteuse du côté des nouveaux modèles.

Mais, en attendant tous ces dévoilements, le consommateur attiré par le virage électrique a déjà l’embarras du choix, et ce, même si quelques véhicules proposent encore une autonomie dérisoire dans un marché aussi vaste que le Canada. Heureusement, ces modèles ne sont pas très nombreux. À l’autre bout du spectre, les champions de la distance repoussent sans cesse les limites de l’autonomie possible entre les recharges.

Grâce à l’ÉnerGuide élaboré par Ressources naturelles Canada, il est possible de connaître le potentiel de ces modèles électriques capables de parcourir un bon bout de chemin avant de devoir refaire le plein d’énergie. Voici donc le palmarès des VÉ capables d’accumuler les kilomètres… et de réduire quelque peu l’anxiété reliée à cette autonomie justement.

Notez que tous les véhicules sur cette liste sont capables de parcourir une distance d’au moins 500 km et que nous avons pris soin de regrouper certains modèles pour maximiser le nombre de véhicules comptabilisé au sein de cette liste majoritairement composée d’une marque automobile dont le nom commence par la lettre « T ».

10e position : Tesla Model X Plaid (avec les jantes de 22 pouces)                                           500 km

Sur la dixième marche de ce palmarès tout électrique, on retrouve le très éclaté multisegment pleine grandeur de la division californienne. Avec 500 km d’autonomie théorique, le Model X Plaid équipé des gigantesques jantes de 22 pouces est le dernier VÉ disponible au Canada avec une distance possible d’au moins 500 km.

9e position : Ford Mustang Mach-E California Route 1                                                               505 km

Il est tout de même intéressant de constater que la livrée à quatre roues motrices de ce multisegment électrique enlève seulement trois kilomètres à l’autonomie totale du véhicule qui est donc de 502 km. Pour notre climat particulier, le consommateur canadien devrait sérieusement considérer de cocher l’option à quatre roues motrices, mais bon, pour les amoureux de véhicules à deux roues motrices, le Mach-E est un utilitaire qui étonne par sa tenue de cap exemplaire.

8e  position : Tesla Model 3 Performance / BMW iX xDrive 50i (jantes de 22 pouces)       507 km

À priori, la Tesla Model 3 Performance n’est pas une concurrente directe du nouveau multisegment électrique de la marque bavaroise, à l’exception de l’autonomie. En effet, les deux ont 507 km de distance à parcourir avant de devoir s’arrêter pour un plein d’électrons.

7e position : BMW iX xDrive 50i (avec les jantes de 20 pouces)                                                521 km

Quatorze kilomètres séparent la livrée 50i équipée des « grosses roues » de celle munie des « petites roues » de 20 pouces. Le diamètre des jantes a vraiment son mot à dire sur l’autonomie d’un véhicule électrique. En fait, cette facette de l’automobile a aussi une incidence sur l’autonomie d’un véhicule à essence.

6e position : Tesla Model Y avec batterie longue autonomie                                                    531 km

Le multisegment le plus couru de la division américaine se mérite une place au sein de ce palmarès avec un distance possible de 531 km. En principe, la Model 3 avec batterie longue autonomie devrait être capable de rouler plus longtemps. La réponse… un peu plus bas!

5e position : Tesla Model X Plaid (avec les jantes de 20 pouces)                               536 km

Deux pouces de moins au niveau du diamètre des jantes ajoutent pas moins de 36 km de plus à l’autonomie du plus bestial des utilitaires Tesla. Bien entendu, cette distance varie aussi selon le type de conduire que le conducteur adopte. Avec un VUS doté d’une puissance de plus de 1 000 chevaux, il est plus facile de s’emporter.

4e position : Mercedes-Benz EQS 580 4MATIC                                                                              547 km

Voilà un nouveau joueur dans l’arène de la longévité sur route. En effet, le constructeur à l’étoile d’argent s’immisce enfin au sein de ce palmarès avec sa « Classe S » électrique. L’EQS 580 4MATIC n’est pas dépourvue au niveau de la puissance ou du couple (516 ch et 631 lb-pi), ni même en matière d’autonomie. Gageons que ce n’est pas la dernière fois qu’on aperçoit un véhicule Mercedes dans ce type de palmarès.

3e position : Tesla Model X /  Tesla Model S Plaid (avec des jantes de 21 pouces)             560 km

Un ex aequo, un autre parmi ces VÉ longue distance, mais cette fois, c’est Tesla contre Tesla. L’autonomie du Model X régulier est identique à celle du modèle le plus puissant de la marque. Reste maintenant à savoir si ce nouvel ensemble pour la piste affectera négativement l’autonomie de la berline Plaid. 

2e position : Tesla Model 3 avec batterie longue autonomie                                                   576 km

La voiture la plus populaire de la marque peut aussi se targuer d’offrir la deuxième meilleure autonomie électrique sur le marché, à condition de viser une livrée avec batterie longue autonomie. Avec un nom aussi clair, il est difficile de se tromper.

1ère position : Tesla Model S                                                                                                               652 km

Il s’agit de tout un tour de force que celui de Tesla qui réussit à offrir une berline aussi performante que la livrée Plaid (avec les jantes de 19 pouces) et que celle-ci soit seulement handicapée de 15 km, avec une autonomie de 637 km. La livrée régulière de la Model S est donc la voiture électrique avec la plus grande autonomie théorique au Canada en 2022. Sera-t-elle encore au sommet dans un an? Il est permis de le croire, quoique de nouveaux joueurs pourraient venir perturber l’organigramme de la distance électrifiée.