Conseils de sécurité

Conseils de sécurité

AutoHebdo est une plateforme québécoise de vente et d’achat automobile qui met en relation les acheteurs et les vendeurs de véhicules. AutoHebdo ne participe d’aucune manière aux transactions qui en découlent. 

La majorité des consommateurs qui utilisent AutoHebdo en retirent une expérience positive, il arrive tout de même qu’on nous signale des activités frauduleuses. AutoHebdo n’effectue pas de vérifications relatives aux usagers qui utilisent le site. La meilleure façon d’effectuer une transaction sécuritaire est d’effectuer celle-ci dans un lieu public local et en personne. Que vous soyez acheteur ou vendeur, fiez-vous à vos instincts et n’oubliez pas que si l’occasion semble trop belle pour être vraie, c’est généralement le cas. 

Voici quelques conseils de sécurité destinés à vous aider dans votre démarche d’achat ou de vente.

Conseils à l’intention des vendeurs:

Lorsque vous créez votre annonce AutoHebdo, rédigez une description détaillée et honnête de votre véhicule, en incluant notamment tous les problèmes connus. Utilisez notre « Combien vaut mon véhicule? » afin de déterminer la juste valeur de votre véhicule. Pour une annonce encore plus détaillée, ajoutez jusqu’à 15 photos de qualité de l’intérieur et de l’extérieur de votre véhicule.

Plus de détails = moins de questions de la part d’acheteurs potentiels = une vente plus rapide!  Après avoir soumis votre annonce, nous vous demanderons de confirmer votre adresse électronique et, dans les heures qui suivront, nous publierons votre annonce sur notre place d’affaires en ligne, d’où les acheteurs potentiels pourront la consulter.  

Comment éviter la fraude en tant que vendeur:

Fiez-vous toujours à votre instinct lors de toute interaction avec un acheteur potentiel. 

Non seulement AutoHebdo masque votre adresse électronique lors de vos échanges par courriel, mais nous avons aussi mis en place d’autres mécanismes pour vous protéger en tant que vendeur. Comme il arrive que ces mécanismes de protection ne fonctionnent pas, vous devez demeurer à l’affût des procédés douteux utilisés par les acheteurs frauduleux. En voici certains parmi les plus courants.

Détourner la conversation hors de la place d’affaires AutoHebdo:

Le fraudeur insistera pour uniquement communiquer par courriel ou par texto. De plus, vous remarquerez qu’il ne répondra jamais à vos appels téléphoniques. Soyez vigilant lorsque quelqu’un refuse de vous parler par téléphone. 

Pour ne pas se faire prendre, le fraudeur répondra à votre annonce et vous demandera de poursuivre la discussion par courriel ou texto. Ce détournement de la conversation hors de la place d’affaires AutoHebdo a pour principal objectif de contourner nos mécanismes de protection.  

Voici comment un fraudeur peut essayer de vous convaincre de sortir la conversation hors de notre plateforme:



La demande peut véritablement être faite par un acheteur sincère qui préfère communiquer par texto ou par courriel; mais redoublez alors de prudence en sachant qu’il s’agit là d’un des stratagèmes utilisés par un acheteur frauduleux.

Acheteur frauduleux éloigné:

Comme votre annonce sur AutoHebdo est visible sur notre plateforme à travers le Canada, cela signifie qu’une personne habitant très loin peut être intéressée à acheter votre véhicule. Soyez particulièrement vigilant si vous décidez d’effectuer une transaction avec une personne disant vivre à l’extérieur de votre région. 

Signes typiques de l’acheteur frauduleux éloigné:

  • Il vous proposera d’acheter le véhicule sans négocier le prix, sans demander une inspection par un mécanicien ou sans consulter le rapport CARFAX.
  • Il vous fournira rapidement ses renseignements personnels ou des détails généralement privés, sans que vous ne les ayez sollicités, comme son adresse postale complète, son emploi, son état de santé, etc.
  • Il vous racontera une histoire élaborée afin de justifier les raisons pour lesquelles il ne peut pas conclure la transaction en personne.  Le message pourrait ressembler à ceci: 

  • Il offrira de vous transmettre un montant supérieur au prix demandé (il peut prétendre qu’il s’agit des frais d’expédition, et ils peuvent être exagérés). Il pourrait aussi vous offrir de payer par chèque, chèque certifié, mandat postal ou traite bancaire, sans même avoir vu le véhicule.
    • Vous recevrez le paiement, mais malgré son apparence authentique, il sera contrefait et la banque refusera de l’honorer. 
  • Il vous enverra des notifications/reçus de paiement électronique frauduleux. Vous devriez insister pour joindre directement le fournisseur de services de traitement des paiements, dans le but de confirmer la validité de la demande de paiement ou du reçu.
  • Il vous proposera d’avoir recours aux services d’un dépositaire ou d’un fiduciaire de fonds (escrow, en anglais) afin de compléter la transaction à distance. 
    • Nous vous recommandons de confirmer la légitimité du dépositaire, notamment en obtenant leur adresse d’affaires, en lisant les avis en ligne rédigés par ses clients, en vérifiant leur existence juridique, afin de juger si ce fournisseur de services est légitime
    • Veuillez noter qu’AutoHebdo n’est partenaire d’aucun dépositaire, fiduciaire ou autre escrow; puisque nous ne participons aucunement aux transactions. Par exemple, si la société dépositaire (ou fiduciaire ou escrow) utilise le logo AutoHebdo, refusez immédiatement de conclure toute transaction avec cet acheteur (frauduleux). 

Comment signaler un acheteur suspect:

Lorsque vous recevez un message d’un acheteur potentiel, le texte suivant s’affiche sous le message rédigé par l’acheteur:



Cliquez sur « Nous joindre » dans la messagerie, fournissez les détails de votre conversation avec l’acheteur et nous investiguerons.  Vous pouvez également cliquer ici pour fournir ces détails. 

En nous signalant les agissements de ces acheteurs frauduleux et leurs stratagèmes, AutoHebdo pourra enquêter et prendra les mesures appropriées afin de toujours mieux protéger notre communauté. 

Si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie, contactez-nous en cliquant ici  pour que nous puissions investiguer et agir en conséquence. Signalez ensuite l’incident à votre service de police local et au Centre antifraude du Canada. AutoHebdo collaborera avec les forces de l’ordre dans toute enquête lancée par les autorités compétentes. 

Lorsque vous contacterez votre service de police local ou le Centre antifraude du Canada, veuillez avoir les renseignements suivants sous la main: le numéro de référence de l’annonce qui fait l’objet du signalement (aussi appelée Ad id - elle est incluse dans l’URL de votre annonce), des copies/captures d’écran de toute communication par courriel ou par texto et les coordonnées fournies par le fraudeur présumé.  

La meilleure façon d’éviter la fraude reste de conclure la vente de votre véhicule en face à face.

Faux historiques de véhicules, comment vérifier:

AutoHebdo est partenaire de CARFAX, une société réputée, spécialisée dans la production de rapports d’historiques de véhicules. Vous pouvez faire l’achat du rapport CARFAX de votre véhicule sur AutoHebdo lorsque vous publiez une annonce. 

Certains vendeurs nous ont signalé avoir reçu des propositions pour se procurer de faux rapports d’historiques de véhicule.  

Voici un exemple typique de ce stratagème: 

Le fraudeur prétendra ne pas pouvoir vous rencontrer en personne et se servira de ce prétexte pour vous pousser à vous procurer un rapport d’historique du véhicule auprès d’une entreprise dont vous n’avez jamais entendu parler, par l’entremise d’une URL étrange qu’il vous aura envoyée. 

Ce type de fraude se déroule généralement par texto. Si vous questionnez la légitimité de l’entreprise proposée par le fraudeur, il pourrait vous répondre de la manière suivante: 



Vous seriez escroqué de deux façons en vous fiant à ce rapport d’historique du véhicule:  

  • Le montant débité de votre carte de crédit ne vous sera pas remboursé;
  • Le numéro de carte de crédit et les renseignements personnels que vous avez fournis vous seront volés.
Voici comment réagir si un acheteur frauduleux vous demande de vous procurer un rapport d’historique de véhicule plus que douteux:  
  • Ne cliquez pas sur l’URL suspecte.
  • N’acceptez jamais de vous procurer un rapport d’historique trafiqué.
  • Mettez fin à toute communication avec l’acheteur frauduleux.
  • Cliquez ici pour joindre AutoHebdo et nous mènerons une enquête.
AutoHebdo vous recommande d’uniquement vous procurer les rapports d’historique de véhicules auprès de CARFAX.

Conseils pour effectuer un essai routier sécuritaire:

Vous avez trouvé votre acheteur!  C’est le moment de le rencontrer en personne. Voici quelques conseils pour rester en sécurité lors de toute rencontre avec un étranger et plus particulièrement lors de l’essai routier: 

  • Évaluez votre acheteur potentiel:
    • Parlez à votre acheteur par téléphone. Comme une adresse courriel peut être obtenue de manière anonyme, il est plus facile de retracer quelqu’un via un numéro de cellulaire en cas de problème.
    • Recueillez des renseignements sur l’acheteur avant la rencontre, par exemple en lui demandant de vous texter une photo de son permis de conduire
  • Sélection du lieu de rencontre :
    • Si le véhicule peut rouler, n’organisez pas la rencontre à votre domicile. Organisez la rencontre dans un lieu public passant (que de nombreuses personnes fréquentent), bien éclairé et équipé de caméras de sécurité, p. ex.: poste de police, centre d’achats, stationnement de restaurants; il s’agit généralement de bons choix qui réunissent tous les éléments désirables susmentionnés.
  • Fiez-vous à votre instinct:
    • À votre arrivée, si l’acheteur adopte un comportement suspect, mettez fin à la transaction et quittez les lieux.
  • Déroulement de l’essai routier:
    • Vérifiez le permis de conduire de l’acheteur potentiel (la photo correspond-elle à la personne devant vous?) et envoyez une photo du permis à un ami/membre de votre famille.
    • Assurez-vous que l’acheteur est assuré pour faire l’essai routier au volant de votre véhicule.
    • Si vous décidez d’effectuer l’essai routier avec l’acheteur, ayez votre cellulaire sur vous. Demandez à un ami ou à un membre de votre famille de suivre votre position et de rester en communication avec vous pendant l’essai routier.
    • Si cela vous semble plus rassurant, faites-vous accompagner par un ami ou un membre de votre famille lors de la rencontre et de l’essai routier.

Conseils à l’intention des acheteurs :

Dès le début de votre parcours d’achat, commencez par vous renseigner. Quel est le juste prix du marché pour le véhicule qui vous intéresse? Quel est votre budget? Quelle année/couleur/version vous intéresse? Utilisez les filtres de recherche et "Combien vaut mon auto?"  d’AutoHebdo pour répondre à ces questions et trouver le véhicule idéal.     

Avant de répondre à une annonce, lisez les conseils qui suivent.

Comment éviter la fraude en tant qu’acheteur :

AutoHebdo a mis en place des mécanismes de protection afin d’éliminer les fausses annonces publiées par des vendeurs frauduleux; toutefois, toutes les annonces ne sont pas examinées avant d’être publiées sur la plateforme. Il est important de savoir reconnaître les indices qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.  

Prix trop beau pour être vrai :

Lorsque vous trouvez le véhicule de la marque et du modèle de votre choix à un prix largement inférieur à celui du marché, soyez prudent. Si une affaire semble trop belle pour être vraie, c’est généralement le cas. Un prix nettement inférieur à celui du marché est indicatif de l’une des deux options suivantes: il s’agit d’une tentative de fraude ou des problèmes majeurs au véhicule ne sont pas divulgués. 

Il est toujours recommandé d’inspecter minutieusement un véhicule en personne avant de l’acheter.  

Détourner la conversation hors de la plateforme AutoHebdo : 

Les fraudeurs sont généralement joignables uniquement via courriel ou message texte (texto). Ils évitent les appels téléphoniques. Soyez vigilant lorsqu’un vendeur refuse de vous parler par téléphone.  

Le fraudeur sait pertinemment que l’annonce qu’il a publiée sur AutoHebdo ne restera pas longtemps en ligne. Pour cette raison, il vous expliquera qu’il préfère communiquer via son courriel personnel ou par texto pour éviter toute interruption avec sa tentative de fraude. Autre indice:  il ajoute ses coordonnées aux photos ou dans la description de son annonce. 

Voici un exemple d’une telle demande: 



Veuillez noter: une telle demande de communication peut être légitime, mais redoublez de prudence sachant qu’il s’agit là d’un des stratagèmes utilisés par les fraudeurs. 

Vendeur frauduleux éloigné:

Comme la plateforme  AutoHebdo est disponible à travers le tout Canada,  vous pourriez  être intéressé à un véhicule se trouvant  loin de chez vous. Il faut alors prendre des précautions supplémentaires avant de conclure une telle transaction. Faites vos recherches et fiez-vous à votre instinct.

Signes typiques d’un vendeur frauduleux éloigné: 
  • Il vous mettra de la pression pour que vous achetiez le véhicule sans l’inspecter en personne ou sans permettre à un mécanicien de sa région de l’inspecter en votre nom. 
    • Il proposera de vous envoyer des photos supplémentaires au lieu de vous permettre d’effectuer une inspection en personne.
  • Il vous demandera d’effectuer un paiement partiel pour qu’il puisse vous réserver le véhicule ou vous expédier le véhicule.   
    • Le fraudeur encaissera votre paiement, mais vous ne recevrez jamais le véhicule
  • Vous assurera qu’il a déjà expédié le véhicule et vous mettra de la pression pour que vous lui envoyiez votre paiement final.
  • Il vous demandera de payer via MoneyGram, Western Union, PayPal Famille et amis ou une carte Visa/Mastercard prépayée Vanilla.
Si la transaction proposée par le vendeur éloigné semble trop belle pour être vraie, il s’agit probablement d’un cas de fraude, soyez vigilant. Mettez fin à la transaction, bloquez le vendeur et signalez l’incident à AutoHebdo. 

Fournisseurs de services tiers : 

AutoHebdo n’entretient aucun partenariat avec des fournisseurs de services tiers chargés de conclure la vente d’un véhicule pour vous. Soyez vigilant chaque fois qu’un vendeur demande à faire appel à une société tierce pour conclure une transaction automobile. Ces fraudeurs vont même jusqu’à utiliser le logo d’AutoHebdo dans le but de gagner votre confiance. 

Le fraudeur vous demandera votre adresse courriel personnelle et détournera immédiatement la conversation d’ AutoHebdo, puis vous enverra un courriel qui pourrait ressembler à ceci:  

  • « Bonjour, je suis sûr que tu as déjà entendu parler de Compagnie ABC si tu fais   souvent des achats en ligne. Si tu ne la connais pas, tu seras content d’apprendre qu’ils offrent une   politique de retour complet; ils reprendront le véhicule à tout moment s’il ne t’intéresse pas. Si ça t’intéresse,   envoie-moi les renseignements suivants: nom complet, adresse de livraison  . Compagnie ABC t’enverra ensuite une facture avec toutes   les informations requises pour conclure la transaction ». 

Il vous demandera ensuite de faire un virement sur un compte bancaire étranger ou de payer le véhicule avec des cartes Visa/Mastercard prépayées Vanilla. Vous ne recevrez jamais le véhicule.  

Si on vous offre de conclure une transaction par l’entremise d’un de ces sites tiers frauduleux, mettez fin à toute communication avec le vendeur, bloquez-le immédiatement et signalez à AutoHebdo en fournissant le plus de détails possible afin que nous puissions enquêter.

Comment signaler un vendeur suspect:

Si vous voyez une annonce qui vous semble frauduleuse, cliquez sur le bouton « Signaler l’annonce » situé dans le coin inférieur droit de celle-ci et nous l’examinerons promptement: 



Si vous nous signalez des annonces ou des vendeurs potentiels fraudeurs, AutoHebdo pourra enquêter, prendre les mesures appropriées et mieux protéger notre communauté. 

Si vous pensez avoir été victime d’une fraude, contactez-nous en cliquant ici pour que nous puissions agir en conséquence. Signalez ensuite l’incident à votre service de police local et au Centre antifraude du Canada. AutoHebdo collaborera avec les forces de l’ordre dans toute enquête lancée par les autorités compétentes. 

Lorsque vous contacterez votre service de police local ou le Centre antifraude du Canada, veuillez avoir les renseignements suivants sous la main: le numéro de référence de l’annonce qui fait l’objet du signalement (aussi appelée Ad id - elle est incluse dans l’URL de votre annonce), des copies/captures d’écran de toute communication par courriel ou par texto et les coordonnées fournies par le fraudeur présumé. 

La meilleure façon d’éviter la fraude reste d’insister pour conclure l’achat d’un véhicule en face à face. Fiez-vous à votre instinct!

Procurez-vous l’historique du véhicule:

AutoHebdo est partenaire de CARFAX, une société réputée, spécialisée dans la production de rapports d’historiques de véhicules. Les vendeurs peuvent faire l’achat du rapport CARFAX de leur véhicule directement sur AutoHebdo lorsque qu’ils publient une annonce.

Les rapports CARFAX permettent de découvrir si le véhicule a déjà été accidenté ou s’il y a un solde de prêt impayé. S’il y a un solde de prêt sur le véhicule que vous achetez, lorsque le transfert de propriété sera fait, vous deviendrez responsable de rembourser ce prêt, que vous soyez au courant ou non. 

Il arrive qu’un fraudeur vous demande de vous procurer un rapport d’historique du véhicule auprès d’une société dont vous n’avez jamais entendu parler.  

Vous seriez escroqué de deux façons en vous fiant à ce rapport d’historique du véhicule:
  • Le montant débité de votre carte de crédit ne vous sera pas remboursé;
  • Le numéro de carte de crédit et les renseignements personnels que vous avez fournis vous seront volés.
  • De plus, vous ne recevrez jamais le rapport d’historique du véhicule .
En tant qu’acheteur, vous devez vous assurer de l’authenticité du rapport d’historique du véhicule qu’on vous a fourni. Pour cette raison, AutoHebdo vous recommande d’uniquement vous procurer un rapport d’historique de véhicules auprès de CARFAX. 

Si vous pensez avoir été victime d’une fraude, contactez-nous en cliquant ici pour que nous puissions mener une enquête et agir en conséquence. Signalez ensuite l’incident à votre service de police local et au Centre antifraude du Canada.

AutoHebdo collaborera avec les forces de l’ordre dans toute enquête lancée par les autorités compétentes.

Conseils pour effectuer un essai routier sécuritaire:

Super, vous avez trouvé le véhicule idéal!  C’est le moment d’organiser une rencontre en personne pour découvrir votre potentiel nouveau véhicule.  

Voici quelques conseils pour rester en sécurité lors de toute rencontre et plus particulièrement lors de l’essai routier:  
  • Évaluez le vendeur
    • Parlez au vendeur par téléphone. Comme les courriels peuvent être anonymes, il est plus facile de retracer quelqu’un via un numéro de cellulaire, en cas de problème. 
  • Sélection du lieu de rencontre
    • Organisez la rencontre dans un lieu public passant, bien éclairé et équipé de caméras de sécurité, p. ex.: poste de police, centre d’achats, stationnement de restaurants; il s’agit généralement de bons choix qui réunissent tous les éléments désirables susmentionnés.
  • Fiez-vous à votre instinct
    • À votre arrivée, si le vendeur adopte un comportement suspect, mettez fin à la transaction et quittez les lieux.
  • Étapes raisonnables pour réaliser un essai routier:
    • Confirmez avant de vous rendre sur place que vous êtes assuré pour faire l’essai routier au volant du véhicule.
    • Ayez votre cellulaire sur vous et demandez à un ami/membre de votre famille de suivre votre position et de rester en communication avec vous pendant que vous effectuez l’essai routier.
    • Consultez un mécanicien et demandez-lui des conseils sur les points auxquels vous devriez porter attention lors de l’essai routier d’unvéhicule d’occasion.
    • Éteignez la radio pendant l’essai routier afin de pouvoir prêter attention à tous les points fournis par votre mécanicien
    • Ne vous rendez pas à l’essai routier en ayant une grosse somme d’argent sur vous.
      • Si l’essai routier est concluant et que vous souhaitez acheter le véhicule, discutez des méthodes de paiement avec le vendeur. Selon le coût du véhicule, vous pourriez payer avec un virement par courriel Interac ou une traite bancaire.
      • Évaluez la situation et décidez avec le vendeur de ce qui vous convient le mieux, à tous les deux.

Qu’est-ce que l’hameçonnage?:

L’hameçonnage est une fraude en ligne courante dans laquelle le fraudeur prétend être une entreprise réelle pour vous amener à lui fournir vos renseignements personnels ou financiers et ainsi voler votre identité ou vos économies.

Scénario d’hameçonnage typique?:

  • Vous pourriez recevoir un courriel prétendument envoyé par AutoHebdo évoquant une fausse raison pour vous inciter à dévoiler vos renseignements personnels. Par exemple: « Nous devons vérifier l’authenticité de votre carte de crédit » ou « Nous souhaitons confirmer les détails de votre carte de crédit ».
  • Le courriel peut contenir un bouton ou un lien sur lequel on vous incite à cliquer et qui vous mènera vers un site Web frauduleux, conçu pour ressembler à celui d’AutoHebdo.net.
  • Une fois sur ce faux site, on vous demandera de fournir divers renseignements personnels, notamment votre numéro de carte de crédit, votre numéro de compte bancaire, vos mots de passe, votre date de naissance, votre numéro de permis de conduire et votre numéro d’assurance sociale. 
  • Vous croirez bien faire en fournissant vos renseignements pour une raison légitime, mais en réalité vous enverrez vos informations à un  fraudeur.

Comment détecter l’hameçonnage?:

  • Le courriel contient généralement des fautes d’orthographes et grammaticales et ne fournit aucun détail sur les raisons pour lesquelles vous devez transmettre vos renseignements personnels.
  • L’adresse du site sur lequel vous vous rendez comporte habituellement une anomalie dans le nom du site, ou il utilise une connexion non sécurisée http:// au lieu de https://
  • Voici les URL authentiques de la Société Trader (AutoHebdo et AutoTrader): 
    • sellmycar.autotrader.ca, sell.autotrader.ca, www.autotrader.ca, wwwa.autotrader.ca, wwwb.autotrader.ca, www.autohebdo.net, wwwa.autohebdo.net, wwwb.autohebdo.net
  • De plus, nos URL sont sécurisées par un certificat SSL délivré à la société Trader, que vous pouvez consulter en cliquant sur l’icône de verrouillage (cette icône varie d’un navigateur à l’autre):
  • Les faux sites seront similaires mais pas tout à fait identiques à ceux listés ci-dessus, par exemple:
      www.auto-trader.eeample.org,
    autotrader.exemple.com,
    ou exemple.com et exemple.org sont des noms de domaines que nous utilisons à titre d’exemple.

Comment détecter l’hameçonnage?:

  • Si vous recevez un courriel d’allure louche et que vous suspectez une tentative d’hameçonnage, ne cliquez sur aucun lien et ne fournissez aucun renseignement personnel. Cliquez plutôt ici pour joindre AutoHebdo et nous vérifierons si le courriel provient bel et bien de nos serveurs.